Nouvel assaut massif de migrants subsahariens à Sebta

 Nouvel assaut massif de migrants subsahariens à Sebta


Plus de 116 migrants originaires d’Afrique subsaharienne sont parvenus, mercredi 22 août, à entrer de force au préside occupé de Sebta, après un assaut de la double clôture de six mètres de haut. 


é de Sebta, après un assaut de la double clôture de six mètres de haut.


Cet assaut a causé des blessures légères à 7 gardes espagnols tandis que l’état d’autres est plus ou moins grave. Les forces de l’ordre marocaines ont, par ailleurs, arrêté une bonne partie de ces migrants africains.


Ce n’est pas la première fois que les migrants forcent le passage de ce préside occupé par l’Espagne. En juillet, ils étaient plus de 600 à entrer en force, où des affrontements violents avaient éclaté avec les forces de l’ordre. L’Espagne est la destination privilégiée en Europe. Depuis le début de l’année, 3100 migrants sont entrés à Sebta et Melilla, ainsi que plus de 25 000 par voie maritime, plus que l’année 2016 et 2017.


Les migrants subsahariens tentent régulièrement de pénétrer dans les deux présides de Sebta et Melilla occupés par l’Espagne, encerclés par des grilles métalliques rehaussées de trois à six mètres en 2005 et surmontées de fils de fer barbelés. Le préside occupé de Sebta constitue avec Melilla la seule frontière terrestre entre le continent africain et l’Union européenne, c’est un point de passage pour l’immigration clandestine venue d’Afrique noire et du Maghreb.


Mohamed El Hamraoui


 

Mohamed El Hamraoui