Succès phénoménal de l’exposition “Face à Picasso” au Musée Mohammed VI

 Succès  phénoménal de l’exposition “Face à Picasso” au Musée Mohammed VI

La princesse marocaine Lalla Salma (C) et l’épouse du président français Brigitte Macron (D) visitent l’exposition Picasso au musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain de Rabat


La célèbre exposition "Face à Picasso", qui s'est tenue du 17 mai au 31 juillet au musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain (MMVI) à Rabat, a enregistré un grand succès en attirant des milliers de visiteurs venus du Maroc et de l'étranger, a annoncé de la Fondation nationale des musées. 


Depuis son ouverture au public le 17 mai, l'exposition a attiré un total de 38.540 visiteurs. Les deux derniers jours de l'exposition, le samedi 29 et le lundi 31 juillet, le musée a comptabilisé 3.270 entrées, ajoute la Fondation.  Dans le cadre de la mission du MMVI qui consiste à démocratiser la culture, l'accès à l'expo a été gratuit les deux premières semaines, ainsi que les 5 derniers jours.


Organisée par la Fondation nationale des musées en collaboration avec le musée national Picasso Paris, cette exposition majeure consacrée au ''maître du XXème siècle", a permis aux visiteurs de découvrir le génie de Picasso à travers une centaine d'œuvres (tableaux, sculptures, céramiques, photographies, dessins et estampes…).


Ventilée en onze sections explorant chacune un pan du génie de Picasso, l'exposition était un périple à la fois chronologique et thématique qui condense, avec une savante pondération, le meilleur de Picasso.


L’exposition a donné un aperçu complet de tout ce que Picasso a pu créer tout au long de sa vie, son entourage et l’ensemble de sa vie.


Après Picasso, le musée accueillera les œuvres de Monet et Delacroix en 2019 et 2020, ainsi qu'une exposition sur la modernité méditerranéenne.


Le musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain (MMVI) fait partie des 14 musées gérés par la Fondation nationale des musées. Inauguré en octobre 2014, le musée est la première institution publique à répondre aux normes muséographiques internationales.


Mohamed El Hamraoui

Mohamed El Hamraoui