Portugal : régularisation massive des immigrés

 Portugal : régularisation massive des immigrés

Des tentes où se font les tests de dépistage du covid-19 installées devant l’hôpital Sao Joao de Porto


Donner des papiers aux immigrés pour lutter contre le Covid-19. Le Portugal a pris une décision qui dénote au sein de l’Union européenne.


A situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle. Ce week-end, samedi 28 mars, le Portugal a annoncé son intention de régulariser les immigrés qui se trouvaient en attente d’un titre de séjour et les demandeurs d’asile.


« Les gens ne devraient pas être privés de leurs droits à la santé et au service public simplement parce que leur demande n'a pas encore été traitée », a déclaré Claudia Veloso, porte-parole du ministère des Affaires intérieures, à l'agence Reuters, « dans cette période exceptionnelle, les droits des immigrés doivent être garantis. »


Mesure de solidarité


Les personnes concernées obtiennent ainsi les mêmes droits que tous les citoyens portugais, à savoir l’accès au soin, la capacité d’ouvrir un compte en banque ou encore celle de trouver un emploi.


Une solution politique simple face aux problèmes que pose la fermeture des administrations pour les populations les plus précaires. Une mesure de solidarité qui dénote avec les choix politiques des autres gouvernements européens.


Sont concernées toutes les personnes qui avaient fait une demande de régularisation avant l’entrée en vigueur de l’état d’urgence. On ignore précisément le nombre d'immigrés ou de demandeurs d'asile qui sont concernés par cette mesure.


Selon les chiffres officiels, 580 000 immigrés vivaient au Portugal en 2019, et 135 000 personnes ont déjà obtenu droit au séjour depuis début 2020.


Le processus normal de régularisation des immigrés reprendra le 1er juillet prochain, ont annoncé les autorités portugaises.

Chloé Juhel

Chloé Juhel