Football. Le PSG et le Milan AC fêteront noël en leader

 Football. Le PSG et le Milan AC fêteront noël en leader

Après des dernières semaines agitées

La soirée de mercredi fut riche en Europe. En Ligue 1, le PSG est sacré champion d’automne. Autre grand vainqueur du jour : le Milan AC, désormais en tête de la Serie A. Enfin, en Premier League, les deux Manchester continuent d’écraser la concurrence.

Happy end pour le PSG. Après des dernières semaines agitées, marquées par les rumeurs de licenciement d’Antoine Kombouaré, le débat animé sur le réel apport de Javier Pastore, et un clasico face à l’Om qui tourna à l’humiliation, Paris termine l’année 2011 seul en tête de Ligue 1.

Mercredi soir, le PSG a rempli sa part du contrat en l’emportant à Saint-Etienne (0-1). Une victoire assez heureuse, accrochée grâce à un but contre son camp du portier stéphanois, Stéphane Ruffier, consécutif à une tête de Mathieu Bodmer. Un succès qui doit aussi beaucoup au nouveau grand match de Salvatore Sirigu, encore impérial dans ses buts.

Tandis que le PSG triomphait, les trois autres membres du quatuor de tête ont déraillé. Le leader, Montpellier, a encaissé une sévère défaite sur le terrain d’Evian (4-2), qui lui fait donc perdre la tête au profit du PSG.

Encore plus surprenant, Lille n’a pu faire mieux qu’un match nul face à Nice (4-4), pourtant en position de relégable. Le match fut aussi riche en buts qu’en rebondissements. Les Aiglons ont égalisé à la 94e minute. Ils évoluaient alors à dix depuis plus de vingt minutes, suite à l’expulsion d’Eric Mouloungui.

Enfin, l’OL est lui aussi sorti des rails, battu à Valenciennes (1-0), le 19e du classement. Dauphin de Montpellier à l’aube de la 19e journée, Paris dispose désormais de trois points d’avance sur l’ex leader, de quatre sur Lille, et de cinq sur l’OL. Même chez Walt Disney, un tel heureux dénouement n’aurait été envisagé.

Les Manchester foncent

En Angleterre, pas de nouveau leader. Manchester City a confirmé sa domination en disposant facilement de Stoke City (3-0). Son rival et voisin de United a toutefois tenu à rappeler qu’il ne se donnait pas pour vaincu, en humiliant Fulham à Craven Cottage (0-5).

Quant à Arsenal, il a dû se débattre pour revenir avec les trois points de son déplacement à Birmingham, où les Gunners rencontraient Aston Villa (1-2). D’une tête rageuse, consécutive à un corner, Benayoun a inscrit le but décisif, qui permet aux hommes de Wenger de conserver leur cinquième place.

Jeudi soir, Tottenham et Chelsea vont offrir un derby londonien bouillant. En jeu : la troisième place du classement. Pour les joueurs de Premier League, le temps des vacances n’est pas encore venu. Tradition oblige, deux journées de championnat se joueront d’ici au 1er janvier.

 

Le Milan AC passe devant la Juve

La Juve coiffée sur le poteau. En Italie, les bianconeri, pourtant invaincus, se sont faits chiper leur première place juste avant de partir en vacances. Dans le duel au sommet qui l’opposait à l’Udinese, la Vieille Dame a dû se contenter de ramener un score nul et vierge du Frioul (0-0). Les deux équipes ont au moins confirmé qu’elles n’étaient pas les meilleures défenses de la Serie A pour rien.

Les grands gagnants de la journée de mercredi sont milanais. D’une part, le Milan AC qui prend la tête du championnat au bénéfice de sa victoire à Cagliari. Quant à l’Inter Milan, il a confirmé son redressement de manière spectaculaire en écrasant Lecce de Djamel Mesbah (5-1). Les nerazzurri, aux frontières de la relégation fin octobre, occupent désormais la cinquième place, à seulement huit unités du Milan, de la Juve et de l’Udinese, tous dans le même nombre de points.

Thomas Goubin

Thomas Goubin