France. L’abattage rituel va être soumis à une décision préfectorale

Un décret publié mercredi au Journal officiel stipule que les abattoirs pratiquant l’abattage rituel devront obtenir à compter du 1er juillet 2012 une autorisation préalable du préfet.

Les abattoirs qui pratiquent l’abattage rituel ne pourront le faire que « si le système d’enregistrement mis en place permet de vérifier que l’usage de la dérogation correspond à des commandes commerciales qui le nécessitent ».

Chacun devra faire parvenir au préfet du département, une demande d’autorisation. Le préfet disposera de trois mois à compter de la réception du dossier pour statuer sur la demande.

admin