France. Théo : Marine Le Pen ne condamne pas la violence policière

 France. Théo : Marine Le Pen ne condamne pas la violence policière


La patronne de l’extrême droite française a réaffirmé son soutien à la police après la médiatisation de l’agression policière subie par le jeune Théo à Aulnay-sous-Bois. « Mon principe, c'est d'abord je soutiens les forces de police. Voilà. Et de gendarmerie. Sauf démonstration par la justice qu'ils ont commis un délit ou un crime », a déclaré Marine Le Pen mardi matin sur LCI.


À la vue des images de l’intervention violente filmée par un témoin, la candidate à l'élection présidentielle a ajouté qu’« on ne sait pas dans quel contexte cette arrestation a eu lieu, donc je pense que se baser comme ça sur des images, c'est assez périlleux. […] Je pense qu'il ne faut pas clouer [les policiers] au pilori ».


Les quatre policiers impliqués ont été mis en examen, dont un pour viol.


R.C

admin