Les civils attendent toujours d’être évacués d’Alep-est

 Les civils attendent toujours d’être évacués d’Alep-est

Mercredi, ils s’étaient mis en route pour rejoindre les bus acheminés pour les évacuer. Mais 24 heures plus tard, ils sont toujours à Alep. Les bus sont repartis. Vides.
Les habitants des quartiers encore aux mains des rebelles attendent, affamés et terrifiés, que la trêve soit enfin respectée et que les bombardements cessent pour pouvoir partir.

admin