SOS Racisme

SOS Racisme a saisi la Cour de justice de la République en réaction aux propos du ministre de l’Intérieur, Claude Guéant

Selon SOS racisme, les paroles de Guéant relè vent de l’incitation à la discrimination raciale et qu’elle juge contraires à la Constitution.

L’association estime que les propos réitérés du ministre sur les Musulmans et l’islam ne sont pas un simple dérapage mais s’inscrivent dans un discours récurrent “fondé pour l’essentiel sur la xénophobie et la discrimination.”

En plus de SOS Racisme, le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap), l’association “SOS Soutien ô sans papiers” et un élu local ont annoncé leur intention de porter plainte contre Guéant.

Dans sa requête, SOS Racisme rappelle les propos du ministre le 4 avril qui avait dit : “En 1905, il y a avait très peu de musulmans en France, aujourd’hui il y en a entre 5 et 6 millions. L’accroissement du nombre de fidèles et un certain nombre de comportements posent problème.”

admin