TUNISIE – Attaque d’une réunion du PCOT par des salafistes à Tunis

Les militants du Parti Communiste OuvrierTunisien, dont Hamma Hammami leader du parti, ont été violemment pris à partie dimanche après-midi lors d’un meeting à la Cité Ettadhamen, banlieue défavorisée de Tunis, par un groupe salafiste qui n’a quitté les lieux qu’après avoir saccagé les installations de la salle de sport, agressé les participants et arraché les banderoles.

Les forces de l’ordre auraient mis une heure avant d’intervenir, ce qui a poussé Hammami à déclarer aux médias qu’il soupçonnait la police politique d’être derrière l’attaque.

root