Israël libère un clown palestinien détenu sans motif pendant plus de 20 mois

 Israël libère un clown palestinien détenu sans motif pendant plus de 20 mois

Manifestation de clowns palestiniens en soutien de leur collègue


Israël a libéré ce mercredi 30 août le clown palestinien Mohammed Abou Sakha, détenu sans procès et sans motif pendant plus de 20 mois, a indiqué ce dernier jeudi à l’AFP.


Mohammed Abou Sakha, 26 ans, qui travaillait et enseignait à l’école du cirque pour enfants de Bir Zeit, en Cisjordanie occupée, avait été arrêté en décembre 2015, puis placé en détention administrative. Ce régime de détention arbitraire qui permet à Israël de détenir des personnes pendant plusieurs mois renouvelables indéfiniment, sans leur en notifier les raisons. 



Les autorités israéliennes n’ont jamais dit clairement quel danger posait selon elles Mohammed Abou Sakha. D'après quelques spécialistes israéliens, la sécurité intérieure le soupçonnait d’appartenir au Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), un groupe considéré comme terroriste par Israël.  



Mohammed Abou Sakha est rentré mercredi après-midi à Jénine où l’attendaient proches et amis. « C’était la fête », a-t-il déclaré par téléphone à l’AFP.



Les Israéliens ne lui ont jamais dit exactement pourquoi il avait été arrêté, ni combien de temps il resterait derrière les barreaux, a-t-il raconté.



Il a la ferme intention de reprendre ses activités de cirque, ne serait-ce que pour délivrer « un message ». « Israël procède à des arrestations tous les jours, il coupe les gens de leur environnement économique. Le cirque leur apporte l’espoir », a-t-il dit.



Visiblement très embarrassée, l’armée israélienne n’a pas répondu aux sollicitations de l’AFP.


Nadir Dendoune

Nadir Dendoune

Nadir Dendoune