Montreuil : Un mois d’événements pour les droits des femmes

 Montreuil : Un mois d’événements pour les droits des femmes

GARO / Phanie


Au-delà du 8 mars, le ville de Montreuil consacre un mois d'événements autour des droits des femmes.


149


149 femmes ont été assassinées par leur mari ou ex-conjoint durant l'année 2019. Un chiffre qui rappelle que le combat pour les droits des femmes reste encore long.


Dans le cadre de son action auprès des femmes victimes de violences, la ville de Montreuil (93) consacre cette année tout le mois de mars à la lutte pour les droits des femmes : « De nombreuses associations et d'acteurs locaux œuvrent sur le terrain au quotidien en accueillant les femmes victimes de violence, en faisant de la politique avec elles, en se mobilisant pour faire advenir l'égalité » insistent Patrice Bessac, maire de Montreuil, et Riva Gherchanoc, adjointe au maire, déléguée à la santé et à l’égalité femmes hommes.


Montreuilloises


Autour du 8 mars, journée internationale du droit des femmes, c'est donc une série d'événements qui sera organisée dans la ville de Seine-Saint-Denis.


Projections, rencontres, spectacles, les femmes des différentes communautés représentées à Montreuil seront toutes impliquées. D'ateliers de danse afro-brésilienne à un échange sur les femmes et la culture du Maroc, le mois sera riche en événements avec pour point culminant, la deuxième édition de la journée « les Montreuilloises prennent la place » (11 mars, place Jean Jaurès, Montreuil), une journée inter-associative pour « lutter contre les préjugés, les clichés et défendre les droits des femmes ».


Femmes et justice


Autre moment fort, le 19 mars, à la Maison Ouverte, des élèves du lycée Jean Jaurès reconstitueront un procès fictif via le projet « Au cœur de la justice, l’invention d’un procès ». Mené par l’association Jeunes et citoyenneté avec la bibliothèque Robert-Desnos, ce projet à un double objectif pédagogique : mieux connaître la justice et son fonctionnement mais également sensibiliser aux violences faites aux femmes. 


Après une préparation de plusieurs semaines, les élèves interpréteront ce procès, sans en oublier aucun maillon. Président de la cour d'assise, avocat général, avocats, greffier, toutes les composantes seront réunies pour cette reconstitution en public.


Programme complet : https://www.montreuil.fr/actualites/detail/journee-internationale-des-droits-des-femmes-1


Charly Celinain

Charly Celinain