« Toit à Moi », des appartements pour les sans-abris

 « Toit à Moi », des appartements pour les sans-abris

De gauche à droite : Denis Castin


Depuis 10 ans, l’association « Toit à Moi » achète des appartements pour les louer aux SDF, à Nantes, Angers, Toulouse et en Ile-de-France.


L’idée est de faire de ces bénéficiaires des locataires plutôt que des hébergés. Les bénévoles de l’association « Toit à Moi » offrent un hébergement durable à ceux qui n’en ont pas.


Plutôt que d’être trimballés de centres en centres, les bénéficiaires de ce dispositif, créé en 2007 à Nantes, peuvent louer des appartements disposant de tous petits loyers et ainsi se réinsérer dans la société plus aisément, en construisant un nouveau projet de vie.


Parrain d’honneur


Depuis 10 ans, rien qu’à Nantes, « Toit à Moi » a permis de reloger plus de 60 personnes. Désormais, l’association officie également, via des antennes locales, à Angers, Toulouse ou encore en région parisienne. Et ça ne devrait pas s’arrêter là puisque « Toit à Moi » bénéficie des services d’un parrain d’honneur de taille en la personne de Lambert Wilson.


« Toit à moi, c’est une idée incroyable qui permet de passer de l’indignation à l’action », explique l’acteur qui a incarné la figure emblématique de l’Abbé Pierre dans le film « Hiver 54 ».


Chloé Juhel

Chloe Juhel

Chloe Juhel