Alsace- 3 joueurs noirs agressés lors d’un match de football amateur

 Alsace- 3 joueurs noirs agressés lors d’un match de football amateur

L’équipe de football amateur de l’AS Benfeld. Photo : DR


Ce dimanche 6 mai à 15h, un match de football alsacien amateur entre l'AS Mackenheim et l'AS Benfeld a dégénéré. Le match a été arrêté en cours de rencontre. Bilan  : 3 joueurs noirs blessés, "l'un d'eux a failli y rester", souligne écœuré Jean-Michel Dietrich, le président de l'AS Benfeld. Entretien.


"Mes joueurs ont été victimes de coups et d'injures racistes", continue-t-il. "J'ai dans mon équipe des Français de différentes origines : Turquie, Algérie, Côte d'Ivoire… Il n'y a pas de racisme chez nous", se défend l'entraîneur de  L'AS Mackenheim Patrick Schneider.


Les deux clubs ont écopé de la même sanction : dix matchs de suspension. Ecœuré, le président de l'AS Benfeld tire la sonnette d'alarme, "un jour, ça sera trop tard", martèle-t-il. Il regrette que cette malheureuse histoire, "aux conséquences graves" soit passée inaperçue. 





LCDL : Comment vous sentez-vous ?



Jean-Michel Dietrich : Pas très bien. Ce qui s'est passé le 6 mai m'a écœuré. J'ai failli démissionner le soir même. Ce n'est pas de cette façon que je vois le football. Si je reste, c'est pour mes joueurs pour qui j'éprouve une grande affection. Voir qu'en 2018, de tels agissements peuvent avoir lieu me sidère. 


Que s'est-il passé exactement, ce dimanche 6 mai ? 


Dès l'entame du match, mes trois joueurs noirs se sont fait insulter par les joueurs de l'équipe adverse. Toujours de manière discrète, suffisamment inaudible, pour ne pas que l'arbitre entende.


Ils ont eu droit par exemple à des "Retourne dans ta brousse sale nègre". Mais il y a eu pire : des spectateurs ont envahi le terrain et ont commencé à rouer de coups nos trois joueurs à base de coups de poings, de coups de pieds… Un supporter de l'AS Mackenheim a même tenté de poignarder l'un d'entre eux.


Les autres membres de notre équipe se sont interposés mais on jouait chez eux : ils étaient beaucoup plus nombreux. Au final, seuls les joueurs noirs se sont fait attaquer. Des attaques racistes donc. 


Un de vos joueurs aurait pu même y laisser sa peau…


Oui. Il a perdu connaissance. Il était à terre et on le voyait avaler sa langue. Il a été sauvé in extremis. A aucun moment, l'équipe adverse nous a épaulés. Nous avons dû nous-mêmes appeler les secours. 


Comment cela s'est terminé ?


Le match a fini par être arrêté. Un peu tard à mon goût, mais bon… Les pompiers et les gendarmes ont pu par la suite sécuriser le périmètre. Ceux qui nous avaient attaqués, notamment ceux qui avaient des couteaux, avaient disparu. 



Avez-vous été surpris par la tournure des évènements ?



Oui et non. Non parce que la plupart des autres présidents de club n'étaient pas surpris par ce qui est arrivé. L'AS Mackenheim est connu pour ses mauvais comportements. Certains de ses joueurs ont été plusieurs fois sanctionnés, au contraire de notre club qui a reçu la coupe du Fair play… Surpris parce que je ne m'attendais pas à ce que cela aille aussi loin. 


Ce qui est écœurant aussi c'est qu'à ce jour, pas un des dirigeants de L'AS Mackenheim a appelé pour prendre des nouvelles de mes joueurs. 



La Ligue alsacienne de football a décidé de sanctionner les deux clubs… ( NDLR: dix matchs de suspension chacun). Comment l'expliquez-vous  ? 



C'est inadmissible. Elle reproche à mes joueurs de s'être défendus ! Elle dit aussi qu'il ne peut pas avoir de racisme dans cette affaire puisque l'équipe adverse est composée de joueurs d'origine étrangère. Comme si le racisme n'était pas une "pratique" universelle. 


Au niveau judiciaire, y aura-t-il une suite ?



Je l'espère. Le parquet a été saisi. Mes joueurs ont porté plainte. Le club n'a pas les moyens de se payer un avocat mais bien entendu si l'un d'entre eux accepte de nous défendre, nous accepterons d'aller devant les tribunaux. 


La saison prochaine, vous risquez de vous retrouver dans le même groupe que l'AS Mackenheim…


Si c'est le cas, nous refuserons de jouer contre eux. La ligue doit prendre des sanctions exemplaires contre ce club. Si elle ne le fait pas, un jour, ça sera trop tard…


Propos recueillis par Nadir Dendoune

Nadir Dendoune

Nadir Dendoune