L’Argentine annule son match de football en Israël

 L’Argentine annule son match de football en Israël

Une photo prise le 5 juin 2018 montre une affiche érigée sur une rue principale de la ville de Hébron en Cisjordanie occupée


C'est une sacré bonne nouvelle ! D'après le journal israélien Haaretz, l'équipe de football d'Argentine aurait décidé d'annuler la rencontre avec Israël, prévue le 9 juin à Jérusalem. Il semblerait que les pressions exercées par les dirigeants palestiniens y seraient pour quelque chose.

 


Dimanche 3 juin, le président de la Fédération palestinienne de football avait lancé un appel, à Lionel Messi pour que son équipe, l'Argentine, ne participe pas au match amical contre Israël. Il s'agissait du dernier match de préparation de l'Argentine, dont Messi est le capitaine, avant la Coupe du monde en Russie.



"Messi est un symbole de paix et d'amour, nous lui demandons de ne pas participer au blanchiment des crimes de l'occupation" israélienne, avait alors affirmé à des journalistes le président de la Fédération palestinienne, Jibril Rajoub.



Ce dernier avait indiqué avoir remis au représentant de l'Argentine à Ramallah, en Cisjordanie occupée, une lettre en ce sens adressée au gouvernement et à la Fédération argentins.



"Nous allons lancer une campagne contre la Fédération argentine, en visant personnellement (Lionel) Messi qui compte des dizaines de millions de fans dans les pays arabes et musulmans", avait également menacé Jibril Rahjoub aux journalistes. "Nous leur demandons à tous de brûler leurs maillots à son nom et les posters de lui".



Des centaines de manifestants s'étaient également déplacés devant les camps d'entraînement de l'équipe nationale d'Argentine, aussi bien à Buenos Aires qu'à Barcelone, pour protester contre la tenue d'un tel match.


Le vice-président le fédération argentine de football, Hugo Moyano, a confirmé la décision. Le journal israélien Ynet (yediot aharonot) le cite: « C’est la bonne décision, ça n’en valait pas la peine. Dans ces endroits, tant de gens sont tués. En tant qu’humains, c’est impossible de l’accepter ».



Toujours selon Haaretz, Jorge Sampaoli, l'entraineur argentin n'était pas intéressé au départ pour aller jouer en Israël. Il se serait d'ailleurs plaint auprès de sa fédération. Toujours selon le quotidien israélien, les Argentins seraient déjà à la recherche d'une autre équipe.


Nadir Dendoune


Lire aussi : L'appel des Palestiniens à Messi pour que l'Argentine n'affronte pas Israël

Nadir Dendoune

Nadir Dendoune