Un hôpital militaire de campagne marocain déployé à Beyrouth

 Un hôpital militaire de campagne marocain déployé à Beyrouth

L’hôpital militaire de campagne marocain, installé à Beyrouth, lundi 10 août 2020.

L’hôpital militaire de campagne déployé, sur instructions du roi Mohammed VI, à Beyrouth a commencé, lundi 10 août, à prodiguer ses services au profit des blessés de l’explosion tragique survenue dans le port de la capitale libanaise.

Cet hôpital de campagne est composé de 150 personnes, dont 45 médecins de diverses spécialités (réanimateurs, chirurgiens, traumatologues, ORL, ophtalmologues, traitement des brûlés, neurochirurgiens, pédiatres, pharmacien), ainsi que des infirmiers spécialisés et des éléments de soutien.

L’hôpital abrite un bloc opératoire, des unités d’hospitalisation, de radiologie et de stérilisation, un laboratoire, une pharmacie et des installations sanitaires, administratives et logistiques. Il vise aussi vise à fournir des prestations médicales aux blessés, et à les aider à surmonter les répercussions de cette tragédie, a déclaré  le directeur de l’hôpital.

Cet hôpital, qui dispose de plusieurs installations et équipements sanitaires, dont des lits médicaux et une salle de chirurgie équipée, fournira aux patients divers services médicaux dans de nombreuses spécialités.  Il comprend aussi d’autres services tels que la réalisation d’analyses médicales et la distribution de médicaments, a ajouté le responsable.

Une action humanitaire urgente

Le roi Mohammed VI avait donné ses instructions pour l’envoi d’une aide médicale et humanitaire d’urgence au Liban. L’aide humanitaire et médicale marocaine urgente  est arrivée vendredi 7 aout,  à l’aéroport international de Beyrouth.

Le Maroc a entamé, dés jeudi  6 août, l’acheminement de l’aide humanitaire et médicale vers le Liban. 20 avions ont décollé de l’aéroport Mohammed V de Casablanca et de la base militaire de Kénitra du jeudi au lundi 10 août, pour acheminer un lot de médicaments de première urgence, des produits alimentaires (conserves, légumineuses, lait poudre, huile…).

Des tentes et des couvertures pour l’hébergement des sinistrés font partie du lot. Du matériel médical de prévention contre le Covid-19. Notamment des masques de protection, des visières, des charlottes, des blouses et du gel hydro-alcoolique.

> Lire aussi :

Les habitants de Beyrouth racontent la double explosion dans le port. Témoignages

Explosions à Beyrouth : le tweet en arabe d’Emmanuel Macron suscite la polémique 

 

Mohamed El Hamraoui