Explosions à Beyrouth : le tweet en arabe d’Emmanuel Macron suscite la polémique 

 Explosions à Beyrouth : le tweet en arabe d’Emmanuel Macron suscite la polémique 

Tweet du Président Emmanuel Macron en soutien au Liban, à la suite des explosions survenues à Beyrouth, le 4 août 2020.

A la suite des explosions à Beyrouth survenues ce mardi 4 août, où au moins 100 personnes ont perdu la vie, Emmanuel Macron a souhaité exprimer son soutien au Liban dans un tweet en français, traduit en arabe. Un choix qui a suscité la polémique. 

 

>> Lire aussi : Les habitants de Beyrouth racontent la double explosion dans le port. Témoignages

Lama Hurlant ne comprend pas le geste d’Emmanuel Macron : « Tweeter en arabe déjà c’est limite quand on est président de la France, mais en plus pour s’adresser au Liban où presque toute la population est francophone, c’est juste débile », soutient-t-elle sur twitter.

« Que vient faire ce texte en arabe et pourquoi ? C’est une première inquiétante », se demande de son côté Emka06.

Pour Antoine44 : « Quand Vladmir Poutine adresse ses condoléances au Liban, il le fait en russe. Quelle est cette nouvelle lubie qui a poussé Emmanuel Macron à s’exprimer en arabe ?».

Pour autant, l’immense majorité des internautes a jugé cette polémique stérile.

Leolio Zoldick a tenu à rappeler toujours sur Twitter que la « langue officielle du Liban est l’arabe ». « C’est donc normal que le président, en voulant envoyer un message de soutien aux Libanais, utilise la langue arabe ». 

Même la journaliste du magazine très à droite Valeurs Actuelles Charlotte d’Ornellas est venue à la rescousse du Président Macron. « C’est intéressant comme polémique. Les Libanais parlent et écrivent en arabe, cela n’a aucun sens en fait. Il est très bon, pour le coup, que le président de la République adresse son tweet de manière à ce que tous les Libanais puissent à la fois l’entendre et le comprendre et sachent que la France est à leurs côtés », a-t-elle réagi sur Cnews.

 

Nadir Dendoune

Nadir Dendoune