Cinéma : YALDA, LA NUIT DU PARDON de Massoud Bakhshi

 Cinéma : YALDA, LA NUIT DU PARDON de Massoud Bakhshi

Yalda a reçu le Grand Prix du Jury au Festival de Sundance 2020

YALDA, la nuit du pardon à l’affiche à l’espace 1789. Un film qui traite de la peine de mort dans un pays, l’Iran,  qui la pratique à tour de bras.

En Iran, il est impossible d’échapper à la peine de mort, sauf si la famille de la victime souhaite pardonner.

Le film Yalda, la nuit de pardon, met en scène une terrible tragédie. Maryam, jeune épouse qui n’a que 22 ans, tue accidentellement son mari Nasser, âgé de 65 ans. Elle est condamnée à mort. La seule personne qui puisse la sauver de la corde est Mona, la fille de Nasser. Il suffirait que Mona accorde le pardon à Maryam, en direct, devant des millions de spectateurs, pour que la jeune femme ait la vie sauve.

Le pardon devra être mis en scène, lors d’une émission de téléréalité. En Iran, cette émission existe réellement. Elle a inspiré cette fiction.

>> Lire aussi :15e édition du Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient

Le réalisateur iranien Massoud Bakhshi, jusque là spécialisé dans les documentaires, avait proposé son premier long métrage de fiction, “Une famille respectable”. Bien que ce film ne soit jamais sorti en Iran, sa description d’un pays gangréné par la corruption lui avait valu de nombreux problèmes. Certains ont même réclamé sa pendaison.

 

La peine de mort, il en est justement question dans “Yalda, la nuit du pardon”, un film que la censure épargne cette fois ci. Il est projeté en Iran.

Film passionnant où la réalité tragique se mélange à la fiction spectacle.

L’Iran est un pays qui apparait très moderne dans la vie quotidienne. Il est en réalité rétrograde quant au statut de la femme, aux droits humains et aux libertés individuelles.

Le Film passionnant et haletant met en scène une réalité tragique qui se mélange à la fiction spectacle presque cynique. Le film Yalda a reçu le Grand Prix du Jury au Festival de Sundance 2020, en janvier dernier.

Mishka Gharbi