Classement mondial des passeports : le Maghreb encore en retrait

 Classement mondial des passeports : le Maghreb encore en retrait

Le Maghreb et l’Afrique du Nord ne brillent pas dans le classement mondial de passeports 2020

Comme régulièrement, le cabinet Henley & Partners a dévoilé son index mondial des passeports. Sorte de classement des meilleures nationalités pour voyager. Sans surprise, le haut du classement est occupé par l’Europe et l’Asie. Malgré un léger mieux pour le Maroc et la Tunisie, les pays du Maghreb pointent tous les trois dans la deuxième moitié du tableau.

 

Quel est le meilleur passeport pour voyager sans avoir à passer par la case visa ? Cette année encore c’est le document de voyage japonais est premier du classement, puisqu’il donne un accès libre à 191 (+1) destinations. Suivent le Singapour, deuxième avec un score de 190, puis l’Allemagne et la Corée du Sud, ex aequo avec 189 destinations (+1 chacun) accessibles sans formalités.

Henley nuance toutefois ces scores par le contexte actuel (lien en anglais). La crise sanitaire mondiale a en effet largement limité les possibilités de voyage. Prenant l’exemple des États-Unis, « le nombre (de destination) a dramatiquement chuté de plus de 100 », indiquent les auteurs du classement. Ils y voient « une indication claire d’un changement de leur statut aux yeux de la communauté internationale ».

Le classement dévoilé le 13 octobre ne tient cependant pas compte « des différents blocages et restrictions de voyage liés à la pandémie », indique le communiqué du cabinet spécialisé dans le conseil aux investisseurs internationaux.

 

Le passeport européen : une valeur sûre

Comme chaque année depuis l’existence du classement, des pays de l’Union européenne monopolisent le reste du top 10. Sur les 23 passeports occupant les places de 3 à 10, il y a 16 pays de l’UE, 3 pays européens hors UE (Suisse, Royaume-Uni et Norvège) et 4 pays non européens (États-Unis, Nouvelle-Zélande, Australie et Canada). Tous ces passeports ouvrent les frontières d’au moins 182 destinations. De quoi avoir du choix au moment de planifier ses vacances ou ses déplacements professionnels.

À l’opposé, la queue du classement est occupée par des pays en crise du Moyen-Orient et d’Asie centrale, dont l’Afghanistan, dernier avec un score de 26. Elle est à peine devancée par la Somalie (33), le Pakistan (32), la Syrie (29) et l’Irak (28).

 

(Très) léger mieux au Maghreb

Au Maghreb, la hiérarchie reste inchangée. Premier de la région, le passeport tunisien pointe à la 71e place sur 106, ex aequo avec la Zambie, l’Indonésie et la Tanzanie. Le petit livret vert se classe ainsi derrière 135 passeports, donc ceux du Malawi, du Kenya et de la Namibie. Il permet toutefois de voyager facilement vers 71 destinations, soit deux de plus qu’en janvier. Il est ainsi le seul du Maghreb à permettre d’aller au Japon, en Afrique du Sud, en Libye ou encore en Serbie.

Le passeport marocain pointe un peu plus loin, à la 76e place, soit un bond de quatre places depuis le début de l’année. Il donne accès à 64 destinations, contre 62 en janvier. Il passe ainsi devant l’Arménie, la Mongolie et le Kirghizistan.

Loin derrière, à la 89e place, le passeport Algérie n’est accepté sans visa que dans 51 pays. Il grimpe tout de même de deux places et donne accès à une destination de plus qu’en janvier. Les autres pays d’Afrique du Nord se classent derrière ce trio : Égypte (90e) et Libye (101e). Seule la Mauritanie (81e) fait un peu mieux en devançant l’Algérie grâce à ses 59 destinations accessibles.

Rached Cherif