Samuel L. Jackson: “Les musulmans sont devenus les nouveaux hommes noirs”

 Samuel L. Jackson: “Les musulmans sont devenus les nouveaux hommes noirs”


 


 


Pour ne pas changer, Samuel L. Jackson a décidé de se démarquer des autres stars hollywoodiennes et de venir au chevet de la communauté musulmane des Etats-Unis, qui doit faire face de plus en plus aux réactions hostiles d'une partie des Américains, à la suite des crimes terroristes qui ont eu lieu dernièrement sur le sol américain, à  San Bernardino, mais aussi en Europe, comme à Paris. 


"Je ne peux pas vous dire à quel point ce jour-là, le jour de l'attaque de San Bernardino, je voulais que ce soit quelqu'un d'autre, un mec blanc et fou et pas des musulmans, “ a déclaré Samuel L. Jackson, dans une interview accordée à Hollywood Reporter fin décembre 2015. Avant d’ajouter : “C'est comme si maintenant, ça donnait une raison légitime pour regarder son ami ou son voisin musulman d'une toute autre manière." 


 


Comme beaucoup de personnalités, Samuel L. Jackson avait fait part de son émotion après les attentats de Paris qui avaient coûté la mort à 130 personnes en novembre dernier. Mais alors que l’organisation "Etat islamique" s’était attribuée l’attentat de San Bernardino en Californie – qui a coûté la vie à 35 personnes – Samuel L. Jackson a décidé cette fois-ci de parler de l’impact de ces événements sur la communauté musulmane.


 


L’acteur, aujourd'hui âgé de 67 ans, connu pour ses grands rôles de cinéma, dans le film de Quentin Tarantino, “Django Unchained“ ou bien encore“Pulp Fiction“, a conclu en comparant la situation à laquelle sont confrontés les musulmans au racisme subi par les Afro-américains. “Ils sont donc devenus les nouveaux hommes noirs“.


 


Nadir Dendoune
Nadir Dendoune

Nadir Dendoune