Solidarité dans les couples : Eva n’a plus de cheveux, son copain Damien se rase complètement aussi

 Solidarité dans les couples : Eva n’a plus de cheveux, son copain Damien se rase complètement aussi

Eva a préféré ne pas en avoir du tout. Elle a demandé à son copain Damien de la raser complètement

Eva n’a presque plus de cheveux depuis 13 ans. Elle est atteinte d’alopécie, une maladie qui fait chuter cheveux et poils. Aujourd’hui elle a 23 ans, elle rêve de se faire un chignon, une queue de cheval.

Entre regards des autres et acceptation d’elle même, Eva raconte son parcours. Elle a appris qu’était malade encore toute jeune, ses cheveux sont tombés rapidement. “En tant que jeune ado qui commence à se découvrir, cela a été très traumatisant pour moi,” se souvient-elle.

Le problème de cette maladie est la rareté des recherches. Donc pour le moment, Pas de remède ni de traitement en vue. Heureusement, l’alopécie n’a pas de répercussions sur le corps ni provoque des symptômes. Pas de nausées ni de maux de tête. Le seul symptôme de l’alopécie est la perte des cheveux et des poils. Également, elle apparait et disparait. C’est un cycle infini de chute et repousse.

Retrouvant ses cheveux pour les perdre ensuite, Eva a préféré ne pas en avoir du tout. Elle a demandé à son copain Damien de la raser complètement. “Et quand il a fini, Damien prend la tondeuse, me regarde dans les yeux et me dit : Je fais comme toi maintenant”. Très touchée par ce geste d’amour, elle éclate en larmes. La solidarité dans le couple n’est pas un vain mot.

Au collège ses camarades s’amusaient à lui tirer la perruque

<<Lire aussi :« L’amour c’est accepter de vivre dans le pays de l’autre »

Elle ne se sentait plus seule face à la maladie. Surtout qu’elle a tout essayé auparavant et qu’aucun traitement n’a fonctionné sur elle. Entre 13 et 17 ans, tous les mois, elle était hospitalisée pendant 4 jours pour des perfusions de corticoïde à forte dose. Objectif, régénérer son système immunitaire qui était à plat.

https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-maladies/2507890-chute-de-cheveux-cause-traitement-alopecie/

Au bout de trois ans de traitement intensif, Eva n’avait toujours pas de cheveux. Et entre rechute et repousse, elle a décidé d’arrêter les traitements.

Eva a commencé à essayer les perruques. C’était pour elle la meilleure façon d’être comme les jeunes de son âge. Au collège ses camarades s’amusaient à lui tirer la perruque au milieu de la cour de récréation. D’autres lui demandaient si elle allait mourir. Alors elle a choisi de porter le foulard.

A 20 ans pour sortir avec Damien, elle a remis la perruque. Ensuite elle a commencé à  alterner entre perruque et port de foulard.

Aujourd’hui Eva ne perd pas espoir de retrouver ses cheveux un jour.

 

Mishka Gharbi