Annulation de la campagne pro-migrants à Béziers

 Annulation de la campagne pro-migrants à Béziers

A droite : Dessin conçu pour la campagne d’affichage pro-migrants.


En réponse à Robert Ménard et à sa très contestée affiche « Ça y est, ils arrivent », un habitant de la ville de Cognac a voulu lancer une campagne « humaniste ». Une initiative louable qui s’est heurtée au refus des annonceurs.


La campagne d’affichage pro-migrants n’aura finalement pas lieu à Béziers. A l’initiative de Julien Chollet, un habitant de la ville de Cognac, l’idée était de répondre à la campagne lancée par Robert Ménard intitulée « Ca y est, ils arrivent ».


Ce sont les annonceurs qui ont bloqué. Tous ont refusé, au motif que le contexte politique électoral ne se prêtait pas à ce genre de démarche, pourtant citoyenne. Un seul n’avait pas complètement fermé la porte : il s’agit de Clear Channel. L’annonceur avait toutefois posé comme condition le timing et le visuel : la campagne ne devait avoir lieu qu’à la toute fin de l’année et le dessin devait encore être soumis à validation.



Enquête toujours en cours



Au moment de la diffusion de la campagne « Ca y est, ils arrivent », Julien Chollet avait lancé une collecte de fonds sur le site participatif kisskissbankbank. Une initiative fortement relayée qui avait permis de réunir la somme de 5 800 euros, nécessaire au lancement de la contre-campagne. Cet argent ne servira donc finalement pas à Julien Chollet, qui a décidé de rembourser tous les contributeurs.


Côté juridique, après la diffusion de la campagne de Robert Ménard, la Dilcra et SOS Racisme ont saisi le parquet devant « ce qui constitue de manière flagrante une provocation à la haine ». L’enquête du Service régional de police judiciaire de Montpellier est toujours en cours.


Et du côté de Robert Ménard, rappelons que le 25 avril dernier, il a été condamné pour provocation à la haine et à la discrimination pour des propos sur le nombre d’enfants musulmans parmi les élèves de sa ville.


Chloé Juhel

Chloe Juhel

Chloe Juhel