Festival de la fraternité : la Seine-Saint-Denis à l’honneur

 Festival de la fraternité : la Seine-Saint-Denis à l’honneur

Festival de la fraternité


Découvrir la Seine-Saint-Denis autrement. Tel est le but du premier Festival de la Fraternité, organisé par l'Observatoire de la Fraternité, à Saint-Denis demain (1er juillet). Durant toute la journée, toutes les forces vives du 93 (artistes, militants associatifs…) seront présentes pour montrer la vitalité du tissu social de Seine-Saint-Denis, tout ce qu'il s'y passe et, peut-être, amener les jeunes et moins jeunes à participer, à apporter leur énergie à ces initiatives.


Fraternité


Créée en 2016, l'Observatoire de la Fraternité a pour ambition de « créer progressivement dans les 40 villes de Seine-Saint-Denis un réseau de la Fraternité capable de parler au plus près des habitants ». Créer du lien mais également donner de la fierté aux habitants de ce département en faisant émerger toutes les bonnes initiatives, tout ce qu'il se fait de bien en Seine-Saint-Denis. C'est dans cet esprit qu'a lieu, demain (1er juillet) à Saint-Denis, le premier Festival de la Fraternité.


Un festival ayant pour but de rassembler tous les habitants de Seine-Saint-Denis mais pas uniquement : « Nous avons essayé de faire en sorte que ce soit un festival pour tout le monde, pour tous les âges, pour tous les intérêts » indique Lucie, coordinatrice du festival. Ce sera donc un après-midi festif où se côtoieront débats, projections, expositions, et ce, avec une très grande partie des acteurs les plus actifs de Seine-Saint-Denis.


Programme éclectique


Les activités artistiques seront bien évidemment nombreuses avec des expositions (Ahmed Sylla, Berthet One). Une exposition sera consacrée à la sensibilisation pour les droits des Roms, organisé par la Ligue des Droits de l'Homme. Les thèmes de société seront très présents également avec des débats, et notamment une table ronde sur le sujet « Violence-sécurité-fraternité : trouver des solutions ». Débat auquel participera Flavien Bénazet, Secrétaire Général Branche Police (SNUP FSU Intérieur Police) et peut-être l'ancien ministre Pierre Joxe (annoncé sous réserve).


Un débat qui pourrait être animé dans ce département qui s'était élevé et avait fait entendre sa voix suite l'agression du jeune Théo par des policiers à Aulnay-sous-Bois.


Autre moment fort de ce festival, les ateliers participatifs dont celui sur l'entrepreneuriat – Économie sociale et solidaire avec l’association ADIE, et Startup Weekend en Banlieue. Sans oublier, la projection en avant-première du film « Les travailleurs chinois de la Grande Guerre » de Karim Houfaid, suivi d'un débat en présence de ce dernier à 17h, organisé par Les Chinois de France.


Honneur au 93


Le côté associatif sera très présent lors de ce festival, et pour cause, l'un des buts est de mettre sous les projecteurs les actions des leaders de Seine-Saint-Denis : « Nous avons privilégié les associations du 93 et pas les grandes associations nationales. Nous voulions vraiment montrer ce qu'il se passe de façon très locale » confirme la coordinatrice du festival. Dans cette optique l'association Kiwitas sera chargée de l'animation du forum de stands des associations du 93, l'occasion d'amener toutes ces associations à échanger et, pourquoi pas, à collaborer : « C'est important pour que les associations puissent parler entre elles, pour que les participants puissent parler aux associations ».


Echanges, initiatives, vivre-ensemble, les habitants de Seine-Saint-Denis seront réunis demain sous la même bannière.


CH. Célinain


Festival de la fraternité, samedi 1er Juillet à partir de 13h à la Bourse du Travail de St Denis (93)

Charly Celinain

Charly Celinain