Meeting de Montebourg : le dérapage de Guy Bedos sur les musulmans

 Meeting de Montebourg : le dérapage de Guy Bedos sur les musulmans

Guy Bedos prononçant un discours lors du meeting d’Arnaud Montebourg à Paris


Guy Bedos a de curieuses manières de parler de "ses amis musulmans". Hier, mercredi 18 janvier, l'humoriste français a pris la parole lors du meeting d'Arnaud Montebourg à Paris. Bedos avait annoncé il y a quelques semaines qu'il voterait pour l'ex ministre du redressement productif à la primaire de la gauche. Il a perdu une belle occasion de se taire. 


Après avoir fait rire le public, il s'est lancé dans une diatribe contre le racisme. "Je me bats contre tous les racismes. Le racisme de peau, le racisme de classe", a commencé Guy Bedos. Avant de conclure : "Et je dois dire que, aussi antiraciste que je sois, je ne suis pas toujours d'accord avec mes amis musulmans et la façon dont ils traitent les femmes.". Ou comment englober tous les musulmans. 



Début janvier, Guy Bedos avait accepté puis refusé le poste de président du comité de soutien d'Arnaud Montebourg. Il ne se sentait pas légitime pour occuper cette fonction pendant la campagne de la primaire de la gauche. "Je le soutiens, mais j'aimerais bien rester ce que je suis : un humoriste commentateur depuis tant d'années de la politique", avait déclaré alors l'humoriste sur le plateau de C à vous le jeudi 5 janvier.



Avec du recul, on voit en effet qu'il s'agissait d'une sage décision. A trois jours du premier tour de la primaire de la gauche, Arnaud Montebourg se serait bien passé de ce bad buzz médiatique. Le candidat socialiste n'a toujours pas réagi.


Nadir Dendoune

Nadir Dendoune

Nadir Dendoune