Une agence de com’ qui recrute dans les quartiers

 Une agence de com’ qui recrute dans les quartiers

Visite chez l’Agence Solicom de Mohed Altrad


L’agence de communication citoyenne et solidaire a soufflé ses deux premières bougies il y a quelques semaines. Depuis 2015, « Solicom » recrute et forme des jeunes talents diplômés issus des quartiers populaires.


Au moment du lancement de ce beau projet, « Solicom » affichait la couleur. Il s’agissait d’une agence de conseil en communication « à vocation citoyenne et solidaire ». En clair, cette structure se fixait pour objectif de recruter et former des jeunes talents diplômés issus des quartiers populaires. Deux ans après, le contrat semble rempli. Et pas n’importe où puisque l’agence a ouvert ses bureaux en Seine-Saint-Denis, à La Courneuve précisément. « Solicom » se veut un « projet d’innovation économique et sociale durable implanté sur le territoire de La Courneuve ».


11% des diplômés habitants en Zus sans emploi


Et les zones urbaines sensibles (Zus) ont besoin de ce type d’initiative. Selon l’Observatoire des Inégalités, un peu plus de 11% des habitants de ces Zus, qui ont un diplôme supérieur au baccalauréat, sont au chômage. A titre de comparaison, hors de ces quartiers populaires, à diplôme égal, ce chiffre est divisé par deux. Seulement 5,5% de ces jeunes sont sans emploi.


Vision positive de la diversité


Un des premiers gros contrats de Solicom a été le partenariat signé avec le Club XXIe Siècle. Pendant l’année 2016, l'agence a accompagné cet organisme pour tous ses besoins en communication stratégique et opérationnelle. Le Club XXIe Siècle défend depuis 2004 une vision positive de la diversité, de l'égalité des chances et de la promotion par les mérites auprès des décideurs publics et privés.


Chloé Juhel

Chloe Juhel

Chloe Juhel