Prison ferme pour des policiers qui ont frappé un ado

 Prison ferme pour des policiers qui ont frappé un ado

Tribunal de Marseille. GERARD JULIEN / AFP


Ils ont roué de coups un lycéen à Marseille. C’était en 2018. La justice vient de condamner deux policiers à 4 ans de prison. Ils ont toujours nié les faits.


Quatre années de prison chacun, dont deux ferme. C’est le jugement rendu par le tribunal correctionnel de Marseille à l’encontre de deux policiers qui ont violemment agressé, en 2018, un jeune de 16 ans, sans aucune raison.


La justice évoque un « délit grave » et précise que les auteurs des faits ont « menti ». Des termes qui ne sont pas anodins et rares dans ce type de condamnation, elle-même très exceptionnelle.


Lors du procès, la procureure de la République avait parlé d’un « passage à tabac en bonne et due forme ».


Suspension professionnelle ?


Le 20 février 2018, ces deux agents des forces de l’ordre sillonnent les rues du 14e arrondissement marseillais. Ils croisent la route de Ishaq, lycéen originaire du Lot-et-Garonne en vacances en famille au sein de la cité phocéenne, sorti pour acheter des cigarettes, et le rouent de coups.


De l’avis de tous, le jugement est sans ambigüité. En revanche, du flou persiste sur les conséquences concernant la carrière des deux hommes. Le tribunal correctionnel de Marseille a en effet décidé de laisser à la hiérarchie des deux policiers le soin de décider de leur suspension professionnelle ou non.

 

Chloé Juhel

Chloé Juhel