Le lait caillé : nouveau single de Mouss et Hakim sur un texte inédit de Claude Nougaro

 Le lait caillé : nouveau single de Mouss et Hakim sur un texte inédit de Claude Nougaro

Sortie du nouveau titre de Mouss et Hakim (Zebda) “Le Lait Caillé”, issu d’un texte inédit du regretté Claude Nougaro. Photo : DR

Une chanson qui donne des frissons et qui touchera les cœurs de tous. Ce vendredi 25 juin à midi, les internautes vont enfin pouvoir découvrir le nouveau titre de Mouss et Hakim (Zebda) “Le lait caillé”, issu d’un texte inédit du regretté Claude Nougaro, que les deux Toulousains ont admirablement mis en musique. Leur album “Darons de la Garonne”, composé de huit titres supplémentaires, sortira quant à lui le 8 octobre prochain.

Ce soir-là, du 9 septembre 2018, les proches de Claude Nougaro sont réunis comme chaque année pour rendre hommage au chanteur disparu. Claude Nougaro est né le 9 septembre 1929.

Ce soir-là, Mouss et Hakim sont présents, invités par leur amie Cécile Nougaro, la fille de l’artiste. Comme toujours, les frangins ne peuvent s’empêcher de sortir leurs instruments et se mettent à jouer.

A la fin de leur prestation musicale, la sœur de Claude Nougaro Hélène Bignon vient les voir. “Elle nous a demandé si on était partant pour mettre en chanson des textes inédits, écrits par son frère !”, se remémore Mustapha Amokrane. “On lui a dit oui 10 fois, 20 fois, on était surexcité”, se souvient encore Hakim.

Il faut dire qu’entre Mouss et Hakim et Claude Nougaro c’est une longue et vieille histoire d’amitié qui a démarré dans les années 90, à l’époque où Zebda était l’un des groupes de musique les plus en vus.

C’est dans un festival que les frangins croisent pour la première fois Claude Nougaro. “C’est comme si on avait rencontré Bob Marley”, lâche, émerveillé, Hakim.

Comme Mouss et Hakim, Claude Nougaro a grandi aux Minimes, un quartier populaire au nord de Toulouse. “On s’est même assis sur les mêmes bancs d’école à des décennies d’écart”, rappelle Hakim. “Forcément, ça rapproche”, concède Mustapha, qui ajoute : “Il nous a considérés très vite comme ses petits frères”.

En 2002, Claude Nougaro va offrir à “ses deux petits frères” une première chanson intitulée “Bottes de banlieue“. “C’était à la fin d’un spectacle et il a griffonné sur le bord d’une table une chanson”, précise Mustapha.

En 2004, Claude Nougaro s’éteint. Sa sœur Hélène Bignon a en sa possession des poèmes écrits par son frère et qui n’ont jamais été publiés. En 2018, elle propose aux deux artistes toulousains de les mettre en chanson.

Le premier texte qu’elle leur envoie s’intitule “Le lait caillé”. Il les marque au fer rouge. “Quand on le lit, on a l’impression que c’est un frère qui a écrit cette chanson. Le lait caillé pour nous, c’est l’enfance en culotte courte, avec les collègues. Ça joue au ballon et après, notre mère, elle nous appelle pour nous faire boire du lait caillé”, dit la voix remplie d’émotion Hakim.

“Ça nous ramène au quartier, au deuxième étage avec la daronne et le daron qui sont là et qui s’occupent de nous. On n’avait pas beaucoup de moyens, nos parents étaient ouvriers mais ils nous protégeaient. On savait qu’on était aimé, on savait qu’on avait un toit”, conclut de son côté Mustapha Amokrane.

>> Lire aussi : 

23e édition du Festival Villes des Musiques du Monde

Mouss et Hakim de Zebda : “Rachid Taha était le premier d’entre nous. C’est lui qui a ouvert la porte”

 

Nadir Dendoune