Le Maroc dans le Top 5 des destinations les plus sûres où voyager

 Le Maroc dans le Top 5 des destinations les plus sûres où voyager

Alors que le Maroc s’est récemment vu féliciter par l’OMS pour l’efficacité de sa campagne vaccinale contre le Covid-19, Tourlane, le spécialiste en ligne pour des voyages de rêve sur mesure, révèle, pour la troisième semaine consécutive, que le Royaume fait partie du Top 5 des destinations les plus sûres où voyager.

Deux semaines après le lancement de sa campagne vaccinale, le Maroc a fait son entrée dans le classement des destinations les plus sûres où voyager à la mi-février 2021. Depuis, le Royaume a progressé de quatre places et occupe aujourd’hui le 5ème rang du classement Tourlane, devant la Nouvelle-Zélande, l’Islande et le Zimbabwe. Par ailleurs, le Maroc est le seul autre pays d’Afrique du Nord à faire partie du classement avec l’Égypte, souligne l’étude établie en collaboration avec Johann Jones, ancien directeur adjoint de l’OTAN, désormais conseiller en sécurité chez Tourlane.

Plusieurs critères pris en compte

L’enquête inclut des destinations du monde entier actuellement ou prochainement accessibles aux voyageurs et prend en compte divers critères tels que le taux de notification des cas de Covid-19 sur 14 jours, ou encore le score du règlement sanitaire international (RSI). La Corée du Sud rejoint pour la première fois le classement des destinations les plus sûres à la 18ème place, au moment où l’Afrique du Sud perd 5 places pour rejoindre la 17ème position du classement, relève l’étude.

>> Lire aussi : Le Maroc nominé pour le prix de la meilleure destination au monde

“Un niveau de sécurité optimal”

“Nous surveillons et évaluons constamment les facteurs de risque dans chacune de nos destinations. Notre priorité absolue est de garantir aux voyageurs Tourlane un niveau de sécurité optimal à chaque étape de leur voyage”, explique Johann Jones. “Ce guide a pour but d’aider les voyageurs à évaluer les facteurs de risque des pays qui sont actuellement ouverts et de ceux qui pourraient l’être prochainement”, ajoute-t-il.

Une bonne nouvelle pour la perspective de la reprise, dans quelques mois, du secteur touristique marocain qui vit actuellement une crise sans précédent, à l’instar des autres pays du monde.

>> Voir aussi : Le tourisme au Maroc, en pleine croissance en 2019

Malika El Kettani