Un livre qui retrace l’histoire des villes d’Algérie

 Un livre qui retrace l’histoire des villes d’Algérie

« Généalogie des villes d’Algérie – voyage au cœur des civilisations» de Leila Latreche


« Généalogie des villes d’Algérie » de Leila Latreche, aux éditions Riveneuve, met en lumière les 6 générations de villes qui se sont succédées depuis l’Antiquité.


Alger, Constantine, Tebessa, Tenès, Bône, Colla, Azzefoun, Timgad, Tigzirt, Tacatua, Djidjelli, Orleansville, Miliana, Mine, Médéa, Bougie, Corneille, Tocqueville et Sétif. Voilà la liste exhaustive des villes sur lesquelles l’auteure s’est penchée pour en décortiquer l’histoire. Un choix justifié par le fait que leurs noms ont évolué au fil du temps et que leurs toponymies reflètent celle de l’Algérie. 


Cela donne un livre passionnant et bien documenté qui permet de mieux comprendre la généalogie de ces lieux. Un ouvrage qui présente « un triple intérêt géographique, historique et linguistique », comme le rappelle Leila Latrèche en introduction. Ce docteur en géopolitique et chercheur spécialisé dans les relations internationales est également consultante pour l’ONU en Afrique Subsaharienne.



Défi de l’urbanisme



L’auteure a tenté de tenir compte des « 7 différents apports : pré-berbère, lybico-berbère, phénicien, latin, arabe, ottoman et enfin français ». Une lecture qui s’impose pour chacune de ces villes, comme d’ailleurs pour le pays tout entier.


Un livre utile, et même politique, comme le souligne Denis Bauchard, consultant pour l’IFRI, dans la préface de cet ouvrage : « répondre au défi de l’urbanisme est devenu une des priorités gouvernementales tant les problèmes de logement, d’environnement, de transport se posent pour rendre vivables ces mégalopoles ».


Chloé Juhel



« Généalogie des villes d’Algérie – voyage au cœur des civilisations» de Leila Latreche, paru aux éditions Riveneuve

Chloé Juhel

Chloé Juhel