Maroc: grand gagnant d’un agenda européen mobilisant 7 milliards d’euros

 Maroc: grand gagnant d’un agenda européen mobilisant 7 milliards d’euros

Copyright: EU Neighbours South

La Commission européenne vient d’adopter un nouvel agenda substantiel mobilisant 7 milliards d’euros pour sa région méditerranéenne afin de consolider le partenariat stratégique entre l’Union européenne et ses pays voisins du sud de la Méditerranée. Le Maroc, partenaire stratégique, bénéficiant du statut avancé, sera l’un des grands gagnants de cette initiative.

Le Maroc sera l’un des grands gagnants de cette initiative à travers sept projets identifiés. L’objectif du plan, qui couvrira la période 2021-2027, est de permettre la réalisation d’un ensemble d’investissements qui vise à stimuler la croissance économique sur le long terme avec un fort impact social. 

Ce plan économique et d’investissement de 7 milliards d’euros repose sur différentes initiatives touchant des domaines stratégiques dont : le développement humain et la bonne gouvernance, la croissance économique, l’environnement et le changement climatique, l’énergie, la migration et la mobilité, la transition numérique. 

“Un nouveau point de départ”

Dans un communiqué de presse, Olivier Varhely, Commissaire européen au voisinage, a tenu à préciser qu’ « il s’agit d’un nouveau point de départ dans nos relations avec nos partenaires du Sud, basé sur des intérêts et des défis communs, et développé en partenariat avec nos voisins ». S’agissant des sept projets présentés par le Maroc et retenus dans le cadre de ce plan, ils portent sur les domaines suivants : 

  • Contribution au plan de relance économique du Maroc en apportant l’appui nécessaire pour co-financer les projets qui seront pris en charge par le nouveau Fonds Mohammed VI pour l’investissement, impulsé par le Roi du Maroc
  • Participation dans les projets favorisant la transition vers une économie circulaire dans le cadre du Partenariat vert UE-Maroc en soutenant les investissements durables, la transition énergétique, le traitement des déchets et la gestion optimisée de l’eau
  • Appui à la réforme de l’enseignement supérieur en vue d’améliorer l’employabilité des lauréats
  • Soutien aux réformes engagées par le Royaume pour moderniser et élargir le système de protection sociale, notamment en faveur des couches sociales les plus fragiles
  • Participation active dans le financement des infrastructures d’énergies renouvelables et des projets d’efficacité énergétiques
  • Contribution à l’initiative marocaine « Génération Green » dédiée au développement socio-économique des zones rurales
  • Accompagnement du Maroc à rejoindre le programme de recherche « Horizon Europe » dans le cadre du Partenariat numérique UE-Maroc. D’un autre côté, l’UE apportera son soutien à l’écosystème numérique/innovation.

>> Lire aussi : Méditerranée : Projection et prise de conscience européenne

Malika El Kettani