Le Rallye “Africa Eco Race” traverse Guerguerate et entame l’étape mauritanienne

 Le Rallye “Africa Eco Race” traverse Guerguerate et entame l’étape mauritanienne

Africa Eco Race / MAURITANIE. FREDERICK FLORIN / AFP


Après des semaines de surenchères, le Polisario a échoué à entraver le passage des participants au rallye Africa Eco Race lundi 8 janvier, au poste frontière Guerguerate reliant le Maroc au nord de la Mauritanie.


Après une journée de repos, le dimanche 7 janvier à Dakhla, les concurrents aux volants de leurs voitures, camions et motos ont entamé lundi 8 janvier dans l’après-midi, la nouvelle étape mauritanienne reliant la localité de Boulanouar à celle de Chami.


Depuis  leur départ de Monaco le 31 décembre, les concurrents devaient rallier la capitale du Sénégal, Dakar le 14 janvier, au terme de la traversée du Maroc et de la Mauritanie. Les organisateurs ont annoncé au programme de la première journée mauritanienne, de nouvelles conditions de course: le hors-piste et le sable.


Pour rappel, le Maroc avait annoncé, le 6 janvier, qu’il a entrepris des démarches à tous les niveaux, dès l’apparition des premiers éléments du Polisario dans la zone tampon de Guergarate, le 3 janvier, qui après avoir bloqué les participants du Rallye Sahara Desert Challenge, ont été obligés de quitter les lieux sur ordre de la Minurso.


Les concurrents du rallye "Africa Eco Race" devaient franchir la frontière maroco-mauritanienne au niveau du poste-frontière de Guergarate, lundi 8 janvier pour rallier Dakar le 14 janvier. Le rallye-raid traverse trois pays à savoir le Maroc, la Mauritanie et le Sénégal.


Mohamed El Hamraoui


Lire aussi :


 

Mohamed El Hamraoui