Les Marocains se mobilisent à leurs balcons

 Les Marocains se mobilisent à leurs balcons

Ahmed Ghayat


Un collectif d'acteurs associatifs a lancé un appel pour allumer une bougie, chanter et diffuser l’hymne national depuis les fenêtres et les balcons, dimanche 12 avril à 20H00, afin d'exprimer leur reconnaissance à toutes celles et tous ceux qui contribuent au combat contre la pandémie du Covid-19 au Maroc. Ahmed Ghayat est aujourd’hui en première ligne de ce mouvement. Il nous explique la démarche.


LCDL : "1 bougie pour la mémoire, l’hymne national pour la victoire", l’action est noble… Pouvez-vous nous en dire plus ?


Ahmed Ghayat  : Depuis la pandémie, le web est devenu ‘’le terrain’’ où nous vivons majoritairement. Avec les jeunes de toutes les associations -réparties sur le territoire- nous avons l’habitude d’agir dans le concret, donc nous avons modifié notre façon de militer afin de nous adapter au confinement.


En plus de tous ces jeunes bénévoles associatifs, notamment ceux unis sous le Label Morocco l’Ghedd, nous avons créé un groupe -initié avec une vingtaine de personnes engagées et reconnues- que nous avons appelé ‘’Volontaires et Solidaires’’.


Donc nous avons réussi à mettre en place un réseau de solidarité, d’entraide, de conseil et de vivre-ensemble très actif, qui nous permet aussi de faire le lien entre les réseaux sociaux et le terrain. 


Les jeunes notamment, continuent à être actifs sur le terrain -dans la mesure du possible et en respectant les consignes de distanciation, de port du masque… etc.


Nous avons déjà organisé de nombreuses opérations et là nous avons eu l’idée -en discutant via le groupe wathsapp que nous avons installé- de créer un moment de communion nationale dont l’objectif est double :


L’idée de «Une bougie pour la mémoire, l’hymne national pour la victoire » est d’abord de soutenir les soignants, les forces de l’ordre qui sont au front et prennent tous les risques pour nous. Ils ont besoin de nos ondes positives, de savoir que nous sommes à leurs côtés, de ‘’sentir’’ notre souffle de soutien : cela se fera par la diffusion depuis nos fenêtres, ou nos balcons pour ceux qui en ont, de notre hymne national.


Ensuite, nous voulons honorer la mémoire de tous nos compatriotes décédés, victimes du virus, que leurs familles n’ont bien souvent pas pu accompagner jusqu’à leur dernière demeure.


Nous sommes dans un mois où les 3 religions sont unies dans leurs célébrations : Ramadan pour les Musulmans, Pessah pour les Juifs et Pâques pour les Chrétiens : donc nous allumerons une bougie sur nos fenêtres à la mémoire de toutes les victimes et réciterons une prière (la Fatiha pour les Musulmans et la prière correspondante pour les autres religions).


Enfin, c’est aussi une façon de faire vivre la Nation derrière notre Roi qui met tout en œuvre pour nous protéger.


Aujourd’hui, le Maroc est très fier des actions prises par son Roi, vous comprenez ce sentiment ?


C’est vrai, les Marocains sont très fiers des décisions prises par SM le Roi, et c’est à juste titre, ce n’est pas un réflexe de chauvinisme, c’est tout simplement que nous (re)découvrons que nous sommes une grande Nation, qui a la chance d’être dirigée par un Grand Roi.


Nous avions perdu confiance en nous, nous avions perdu le sens du mot Nation, et soudainement cette terrible épreuve nous fait prendre conscience de ce dont nous sommes, collectivement, capables. Notre Roi as pris les bonnes décisions, au bon moment, il est au front et proactif, l’élan de solidarité qui s’est levé à travers tout le Pays est exceptionnel. Et puis -enfin- notre société découvre sa jeunesse, merveilleuse de dévouement.


Bien sûr nous ne devons pas relâcher l’effort, et notamment en matière de confinement, même si le confinement n’est pas du tout dans notre culture, dans notre façon de vivre et même si pour beaucoup qui vivent à 10 dans une pièce c’est en quelque sorte vivre ‘’le confinement dans le confinement’’.


Rien n’est gagné mais nous avons mis le maximum de chances de notre côté : nous vaincrons si nous sommes unis, nous vaincrons si nous savons faire preuve de civisme d’unité et de solidarité, et nous avouons qu’au jour d’aujourd’hui, nous relevons le défi.


L’engouement est là, combien de personnes pensez-vous suivront cet élan, dimanche ?


Pour en revenir à notre action de ce Dimanche «  1 bougie pour la mémoire, l’hymne national pour la victoire » depuis nos fenêtres, dimanche 12 avril à 20 h, disons que le rendez-vous est pris, sur les réseaux sociaux l’engouement est réel et la presse relaie avec beaucoup d’enthousiasme notre initiative, je pense que les Marocain(e)s et les ‘’Marocain(e)s de cœur’’ qui vivent dans le Royaume ont à cœur de montrer à nos soignants et nos forces de l’ordre, que nous leur sommes reconnaissants et que nous sommes unis derrière eux, et puis, en cette période de deuil où beaucoup de familles n’ont pu accompagner leurs défunts, la bougie que nous allumerons aura beaucoup de sens.


Donc nous espérons, bien sûr être le plus nombreux possible, ce sera un moment de communion intense.


 

Ahlam Jebbar

Ahlam Jebbar