3e édition de la journée mondiale des réfugiés

 3e édition de la journée mondiale des réfugiés

© AFP


Le 20 juin, c’est l’occasion pour la communauté internationale de se montrer solidaire avec les réfugiés. La date a été choisie par l’ONU il y a 2 ans.


Aujourd’hui, dans le monde, une personne sur 113 est déracinée à cause de la guerre ou de la persécution.


Le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés a donc lancé en 2016, la pétition #AvecLesRéfugiés, comme « un message clair aux gouvernements afin qu'ils coopèrent pour améliorer les conditions de vie des réfugiés ».


Cette Journée mondiale des réfugiés est l’occasion de rendre hommage « à la force, au courage et à la persévérance de millions de réfugiés ». C'est aussi l'occasion pour le grand public de montrer son soutien aux familles déracinées.


60 millions de réfugiés


La pétition lancée par le Haut-commissariat des Nations unies demande aux gouvernements d’assurer que chaque enfant réfugié soit scolarisé, que chaque famille réfugiée puisse vivre en lieu sûr et que chaque réfugié puisse travailler ou acquérir de nouvelles compétences afin de contribuer à sa communauté.


Dans le monde, plus de 60 millions de personnes ont fui leur foyer. Chaque jour, des milliers d’autres en font de même. L’Agence des Nations unies pour les réfugiés protège et assiste les réfugiés, les déplacés et les apatrides.


Espérons que l’appel du Haut-commissariat soit entendu par tous les gouvernements et notamment le nôtre, puisque, comme l’a rappelé ce matin l'humoriste Sophia Aram à l’antenne de France Inter, le 20 juin, c’est également l’anniversaire de Gérard Collomb, l’actuel ministre de l’Intérieur.


Chloé Juhel

 

Chloe Juhel

Chloe Juhel