Du Nil à la Seine, hommage oriental à la chanson française

 Du Nil à la Seine, hommage oriental à la chanson française

Dalida


Trois concerts pour célébrer la chanson française à l’IMA. Jeudi, vendredi et samedi, des artistes reprendront les grands standards de Claude François ou Dalida.


Les soiréessont intitulées « Du Nil à la Seine – les Orientaux de la chanson française #1 ». L’Institut du Monde Arabe accueille jeudi, vendredi et samedi soirs de jeunes artistes qui auront la lourde tâche de faire des reprises de titres très célèbres, tels que « Comme d’habitude » de Claude François, en arabe ; « Le Métèque » de Georges Moustaki ou encore « Je me suis souvent demandé » de Richard Anthony. De grands standards orchestrés et chantés en français ou en arabe par les artistes sorties du Conservatoire national supérieur d'art dramatique Nacima Bekhtaoui et Louise Guillaume et par un ensemble de musiciens dirigés par le chef Egyptien Mostafa Fahmy.


Histoire sentimentale qui lie l'Egypte à la France


Le point commun entre tous les artistes qui seront ici repris, c’est qu’ils sont nés en Egypte. Dalida, George Moustaki, Guy Béart, Claude François, Demis Roussos, ou encore les Chedid père, fils et grand-mère… « De grandes figures, célèbres, qui ont fait rayonner la langue française et l'histoire sentimentale qui lie l'Egypte à la France par le canal de la francophonie », nous promet l’Institut du Monde Arabe.


Chloé Juhel

 

Chloe Juhel

Chloe Juhel