Ne me libérez pas, je m’en charge ! : voix de femmes libérées et libératrices

 Ne me libérez pas, je m’en charge ! : voix de femmes libérées et libératrices

Entretien avec Meziane Azaïche, directeur du Cabaret Sauvage et Tanina Cheriet, comédienne et chanteuse sur l’importance du spectacle du Cabaret Sauvage “Ne me libérez pas, je m’en charge !”.

Quand les voix des chanteuses exprimaient les combats pour l’émancipation des femmes immigrées. C’est l’objet du dernier spectacle du Cabaret Sauvage : Ne me libérez pas, je m’en charge !

 

Najat Aatabou, Hanifa, Cherifa, Cheikha Remitti, autant de voix ayant accompagné les femmes immigrées et surtout leur combat pour l’émancipation. Le dernier spectacle du Cabaret Sauvage, « Ne me libérez pas, je m’en charge ! », rend hommages à ces chanteuses, aux femmes immigrées et aux femmes tout simplement. Meziane Azaïche, directeur du Cabaret Sauvage et Tanina Cheriet, comédienne et chanteuse, reviennent pour nous sur l’importance de ce spectacle.

 

>> Lire aussi : « Ne me libérez pas je m’en charge ! », un magnifique spectacle qui rend hommage à la femme algérienne

 

 

Charly Célinain