“Muslim ban” : s’engouffrer dans la brèche

 “Muslim ban” : s’engouffrer dans la brèche

Les frontières américaines sont donc rouvertes aux ressortissants d’Iran, d’Irak, de Libye, de Somalie, du Soudan, de Syrie et du Yémen, ainsi qu’aux réfugiés. Ils sont nombreux à profiter de ce moment de répit pour rentrer aux Etats-Unis, car ils savent que la porte pourrait se refermer rapidement.

admin