“Il m’a souri et avait le regard déterminé”, Mehdi qui a assisté au jugement de Salah Hamouri

 “Il m’a souri et avait le regard déterminé”, Mehdi qui a assisté au jugement de Salah Hamouri

Salah Hamouri


Mehdi* est français. Il est originaire du Val-de-Marne. Il est en Palestine en ce moment. Ce dimanche 1er juillet, il s'est rendu au tribunal de Jérusalem où il a croisé Salah Hamouri. Cet avocat franco-palestinien de 32 ans, détenu arbitrairement en Israël depuis le 23 août 2017 (voir nos éditions) venait de se faire confirmer par le juge la prolongation de sa détention administrative pour trois mois supplémentaires.


LCDL : Comment avez-vous pu assister à l'audience ?


Mehdi : L'audience est publique. C'est une toute petite salle. Le tribunal est situé à quelques minutes de la porte de Damas à Jérusalem. Bien que les entrées sont filtrées, nous avons pu tout de même pénétrer à l'intérieur de la salle en expliquant que nous étions des proches de Salah Hamouri. Après quelques mesures de sécurité classique, ils nous ont laissé entrer. 


S'agit-il d'un tribunal militaire ?


Non. C'est assez bizarre en fait. Le tribunal juge à la fois les détenus de droit commun que les prisonniers politiques palestiniens.


>> Lire aussi : Salah Hamouri qui devait sortir le 30 juin restera finalement en prison


Comment s'est passée l'audience ?


Salah est arrivé quelques minutes après notre arrivée dans la salle. Il était menotté aux mains et aux pieds. Dès le début, il a expliqué qu'il refusait d’être défendu par un avocat car il ne reconnaissait aucune légitimité à la procédure de la détention administrative (NDLR : la détention administrative permet à Israël de maintenir sans charge une personne indéfiniment). Au bout de quelques minutes, nous avons dû sortir. L'audience a continué à huis clos. 40 minutes plus tard, le juge a confirmé la prolongation de sa peine pour trois mois. 


Avez-vous pu échanger avec Salah Hamouri ?


Quand j'ai pris mes billets il y a quelques semaines pour la Palestine, j'espérais arriver pour fêter la libération de Salah, pouvoir le serrer dans mes bras, discuter avec lui et partager un repas avec lui et ses proches. Au tribunal, on a juste pu échanger quelques mots. Se saluer, se demander comment nous allions et échanger des sourires. 


Comment était-il ?


Je l'ai trouvé plutôt en forme. Assez souriant. Sa force transparaissait à travers sa posture. Il avait le regard déterminé. A la fin de l'audience, Salah a été ramené en prison en nous adressant un dernier sourire.


Propos recueillis par Nadir Dendoune


* Il souhaite garder l'anonymat 


Lire sur le même sujet :


Salah Hamouri qui devait sortir le 30 juin restera finalement en prison


Salah Hamouri emprisonné depuis 300 jours


Emmanuel Macron refuse de recevoir l'épouse de Salah Hamouri détenu en Israël


L'acharnement de la justice israélienne contre Salah Hamouri continue


Triste anniversaire pour Salah Hamouri


Ivry-sur-Seine. Le portrait de Salah Hamouri affiché sur la façade de l’hôtel de ville a été vandalisé


"En France, pour être traité comme un citoyen à part entière, il vaut mieux s’appeler Romain que Salah", Elsa Lefort, épouse de Salah Hamouri


Stains – Le maire convoqué au tribunal pour sa banderole en hommage à Salah Hamouri


Le procureur demande le renouvellement de la détention administrative de Salah Hamouri


Emmanuel Macron demande à Netanyahou la libération de Salah Hamouri


Trois mois d'emprisonnement pour Salah Hamouri, l'avocat français détenu en Israël


La lettre émouvante de Salah Hamouri, avocat franco-palestinien détenu arbitrairement en Israël depuis le 23 août


Le Quai d'Orsay demande la libération de Salah Hamouri et dénonce la détention administrative


Depuis deux mois, Salah Hamouri, avocat franco-palestinien est détenu arbitrairement dans une prison israélienne


L'Etat français promet d'intervenir en faveur de Salah Hamouri, avocat franco-palestinien détenu en Israël


Les proches de Salah Hamouri seront reçus le 9 octobre à l'Elysée… par un conseiller


Le syndicat des avocats de France condamne l'incarcération de Salah Hamouri en Israël


"On m'a taxé d'antisémitisme parce que je soutiens mon confrère Salah Hamouri emprisonné en Israël", Alexandre Braud, avocat au barreau de Béthune


Salah Hamouri condamné… à purger la fin de son ancienne peine


Salah Hamouri placé en détention administrative pour six mois


La détention de Salah Hamouri prolongée de 48h


Salah Hamouri de nouveau arrêté par l'armée israélienne

Nadir Dendoune

Nadir Dendoune