“Randonnée PJJ” autour du Mont Blanc – Jour 1

 “Randonnée PJJ” autour du Mont Blanc – Jour 1

“Randonnée PJJ” autour du Mont Blanc – Jour 1, samedi 12 juin 2021. Photo du groupe de la Protection Judiciaire de la jeunesse (PJJ).

“Randonnée PJJ” – Notre journaliste Nadir Dendoune a accompagné du 12 au 19 juin dernier des jeunes hommes, suivis par la PJJ (Protection Judiciaire de la Jeunesse) en Haute-Savoie. Pour ces gamins qui ont tous fait l’objet de décisions judiciaires, il s’agissait de leur première expérience en montagne.

Nadir Dendoune était déjà parti avec un groupe de la PJJ en juin 2019. De cette première expérience, est né un documentaire Petits Pas. Sur ces 5 jeunes partis randonner en juin 2019, quatre ont été réinsérés, seul l’un d’entre eux est en prison actuellement. Pour ce deuxième périple, notre journaliste a tenu un carnet de voyage sur les réseaux sociaux.

Le prénom des jeunes hommes a été modifié pour préserver leur anonymat.

>> Lire aussi : « L’Ascension », en quête des sommets

Vers onze heures ce samedi matin, Rony, 20 ans, résident dans un foyer de jeunes travailleurs, déclare forfait. Il a vomi toute la nuit, dixit le jeune homme. Pour Zouaoui son éducateur, c’est une excuse bidon. “A mon avis, il ne se sent pas capable de venir avec nous”, lâche-t-il dégouté, peu surpris par cet abandon de dernière minute.

“Ce n’est pas la première fois que Rony nous fait faux bond”, se remémore Zouaoui. Cet éducateur expérimenté de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ), culpabilise à moitié. Il le sentait venir.

Son collègue Mehdi est lui aussi écœuré par cette défection. “Si on avait su avant, on aurait pu prendre un autre gamin. Au prix que coûte ce voyage”…

Le groupe, amputé d’un adolescent (ils ne sont donc plus que 4), part ce samedi faire un trek autour du Mont Blanc pendant une semaine. Ils passeront ce soir la nuit à Annemasse avant de prendre la route ce dimanche matin pour Megève où commencera la randonnée.

>> Lire aussi : La chronique du Tocard. Ma rage de vaincre

Ces gamins qui ont accepté de venir ont tous commis un délit. Le juge a confié ces jeunes hommes aux éducateurs de la PJJ. Zouaoui et Mehdi travaillent à l’Unité Éducative d’Activité de Jour (UEAJ) de Courdimanche, dans le Val-d’Oise.

Ils ont pour mission d’accompagner ces jeunes en conflit avec la loi dans un dispositif de droit commun : leur trouver un emploi, un stage, une formation qualifiante, parfois même un lieu d’hébergement.

Il arrive que Zouaoui et Mehdi voient ces gamins tous les jours, du lundi au vendredi. Un travail quotidien qui finit par payer. “Une fois le lien créé, on a plus de problème d’autorité avec eux”, explique Zouaoui. “Et on peut leur demander plus”, embraie Mehdi. Plus, c’est par exemple un trek à la montagne…

>> Lire aussi : « L’Ascension », en quête des sommets

Déjà, en juin 2019, confiants, les deux éducateurs étaient partis randonner autour du Mont Blanc avec un premier groupe. Ils en étaient revenus très satisfaits. Il faut dire qu’il y a deux ans, parmi les cinq jeunes hommes qui avaient participé à cette aventure savoyarde, quatre ont aujourd’hui trouvé un emploi, ou suivent une formation. Seul l’un d’entre eux est actuellement en prison.

“Ce premier voyage à la montagne nous a fait gagner six mois”, s’enthousiasmait alors Mehdi après être redescendu dans la vallée. Ce sont ces résultats prometteurs qui ont poussé les deux éducateurs à réformer cette année un groupe de randonneurs.

Demain, dimanche 13 juin, réveil à 7h pour un départ donc à Megève. De là, le groupe rejoindra La Croix de Pierre, avec des vues splendides sur le massif du Beaufortin.

>> Lire aussi : 

“Randonnée PJJ” autour du Mont Blanc – Jour 7

“Randonnée PJJ” autour du Mont Blanc – Jour 6

“Randonnée PJJ” autour du Mont Blanc – Jour 5

“Randonnée PJJ” autour du Mont Blanc – Jour 4

“Randonnée PJJ” autour du Mont Blanc – Jour 3

“Randonnée PJJ” autour du Mont Blanc – Jour 2

 

Nadir Dendoune