#SignaleUnMusulman, le Hashtag qui moque les propos de Castaner

 #SignaleUnMusulman, le Hashtag qui moque les propos de Castaner

Crédit photo : Philippe LOPEZ / AFP


Quelques jours après la tuerie perpétrée à la préfecture de police par Mickaël Harpon qui a causé la mort à 5 personnes dont l'assaillant, le hashtag #SignaleUnMusulman cartonne sur les réseaux sociaux. Il raille les récents propos du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, qui souhaite que les signes de radicalisation religieuse fassent désormais l'objet d'un signalement automatique.


Mickaël Harpon, l'auteur de l'attentat s'était récemment radicalisé et M. Castaner, devant la commission des lois de l'Assemblée nationale mardi 8 octobre, a énoncé des "signes" de radicalisation religieuse qui devraient faire l'objet d'un signalement automatique. 


"Une pratique religieuse rigoriste, particulièrement exacerbée en période de ramadan, c'est un signe, qui doit permettre de déclencher une alerte sur ces sujets", a ainsi déclaré le ministre de l'Intérieur. "Ces signes sont liés à un changement de comportement dans l'entourage, le port de la barbe, de l'individu lui-même qu'il fasse la bise ou qu'il ne la fasse plus, même si pour ce sujet nous avons des informations très contradictoires concernant l'affaire qui nous préoccupe", "Est-ce que l'individu accepte de faire équipe avec une femme ou pas ? Est-ce qu'il a une pratique régulière et ostentatoire de la prière rituelle ? Est-ce qu'on a une présence d'une hyper kératose au milieu du front ? Ou le port du voile intégral pour un fonctionnaire féminin sur la voie publique. "


Des propos qui ont fait réagir les internautes mais aussi certains hommes politiques, comme M'jid El Guerrab, député de la 9e circonscription des Français établis hors de France.


"Pendant le ramadan, il y a une pratique un peu plus forte de la religion puisque le soir, tous les musulmans qui sont un peu pratiquants se rendent à la mosquée pour prier et font des séries de prières qui s'appellent les tarawih. Donc, il y a de fait une pratique exacerbée de la religion pendant le ramadan", a tenu à préciser l'élu.


Quant au port de la barbe, il a rappelé avec dérision que le ministre en porte une lui-même : "Je constate que vous avez une barbe vous-même, si vous étiez musulman, j'espère que vous ne serez pas signalé".


Les internautes ont également rivalisé d'ingéniosité. Des appels ont été lancés à signaler des hipsters avec une barbe de trois jours ou des politiques notoires portant la barbe, comme le Premier ministre Edouard Philippe, l'ex-président de LR Laurent Wauquiez ou l'ancien communiste Robert Hue, mais également des consommateurs de dattes, des auditeurs de chansons arabophones, Steve Rogers alias Captain America des "Avengers", Alexandre Benalla, des chats, des boucles d'oreilles "babouches", et même l'abbé Pierre, Gandalf du "Seigneur des Anneaux", ou encore le Père Noël.


 


Voici quelques tweets qui ont retenu notre attention :


J’ai vu un mec aller aux toilettes avec une bouteille d’eau et il n’avait pas l’air d’avoir très soif 


#SignaleUnMusulman


 


Mon épicier a eu cette phrase énigmatique :


« Il ne faut pas prendre les choses Allah les gère »


#SignaleUnMusulman


 


Je ne suis pas musulman mais ce midi j'ai choisi un couscous au lieu d'une côte de porc. Du coup je me demande si je ne suis pas en train de me radicaliser à l'insu de mon plein gré.


#SignaleUnMusulman


 


La roue de mon vélo s'est voilée. C'était un vendredi. Un hasard ? Je ne crois pas. Je préfère la signaler par précaution 


#SignaleUnMusulman

Nadir Dendoune

Nadir Dendoune