“Ces images m’ont renvoyée aux heures les plus sombres”, Flore, prof d’histoire à Mantes-la-Jolie

 “Ces images m’ont renvoyée aux heures les plus sombres”, Flore, prof d’histoire à Mantes-la-Jolie


Flore qui souhaite garder l'anonymat est professeur au lycée de Saint-Exupéry de Mantes-la-Jolie. Plusieurs de ses élèves ont été arrêtés ce jeudi 6 décembre par la police. Des images de leur interpellation qui ont fait le tour de la France et qui ont indigné nombre de personnes. Nous l'avons rencontrée aux abords du lycée. Émue, elle nous fait part de ce ressenti.


Quelle a été votre première réaction en voyant cette vidéo ?


Comme j'ai su que c'était vrai, j'ai reconnu tout de suite les lieux, j'étais secouée, blessée, choquée. J'ai versé des larmes. Comme je suis prof d'histoire, ces images m'ont renvoyée aux heures les plus sombres.


Comment vous sentez-vous aujourd'hui ?


C'est un mélange de tristesse et de colère. Tristesse parce que ce sont des jeunes qui ont subi ce traumatisme, et aussi parce que certains sont mes élèves. Au moment de regarder la vidéo, je ne savais pas qu'ils en faisaient partie. Je me demande comment ils vont s'en remettre. Je m'inquiète pour l'après.


Je suis en colère parce qu'encore une fois ce qu'on va retenir de notre ville et de notre jeunesse, c'est l'image des quelques casseurs. De fait, ça annule tout le travail pédagogique et la confiance que nous avons réussi à construire avec les élèves toutes ces années. Je ne suis pas en colère contre la police mais en colère contre le policier qui tient des propos intolérables face à ces jeunes à genoux (NDLR : « Voilà une classe qui se tient sage », « Je pense qu’ils n’ont jamais vu ça », « On lève pas la tête on regarde droit devant » ) .


Que comptez-vous faire ?


Collectivement, entre enseignants, on réfléchit à l'après. On veut pouvoir échanger avec nos élèves, expliquer, rassurer et surtout les écouter. On sait que la tâche va être difficile. Ça va être compliqué de rétablir une confiance entre nos jeunes et nos institutions, entre nos jeunes et la police.


Lien vers la vidéo filmant l'arrestation des élèves du lycée de Saint-Exupéry de Mantes-la-Jolie ici.


 


 

Nadir Dendoune

Nadir Dendoune