La méthode Macron à l’épreuve de la banlieue

 La méthode Macron à l’épreuve de la banlieue

Emmanuel Macron a enfin dévoilé les mesures annoncées pour les quartiers


Pas de grand dispositif, mais des annonces qui se veulent « efficaces ». Ce matin, Emmanuel Macron a, enfin, dévoilé les mesures annoncées pour les quartiers.


La méthode doit changer. C’est ce qui ressort du raout organisé ce matin à l’Élysée, devant plus de 400 personnes, pour l’annonce des mesures destinées aux quartiers populaires. Emmanuel Macron ne veut pas de « plan banlieue », une stratégie « aussi âgée que lui ». Le chef de l’État veut changer de philosophie : « Que deux mâles blancs ne vivant pas dans ces quartiers s'échangent l'un un rapport, l'autre disant “on m'a remis un plan” (…). Cela ne marche plus comme ça ». Une phrase qui n’a pas manqué de faire réagir, sur les réseaux sociaux, Marine Le Pen, pour qui « C’est la consécration du communautarisme au sommet de l’État ».

 


Assignation à résidence


« Nous nous devons de veiller à une politique d'émancipation : que chacun retrouve sa dignité dans la République », a déclaré le Président de la République qui a, au passage, rappelé les réformes en cours en matière d'éducation : dédoublement des classes en CP, généralisation de la scolarisation dès 3 ans… Mais aussi de faire d’autres annonces : 30 000 stages de troisième vont être proposés par les entreprises et l'Etat, cela pour combattre « l'assignation à résidence » des quartiers, évoquée à la tribune par Emmanuel Macron. Le chef de l’État a également promis d'ici juillet un plan de lutte contre le trafic de drogue. Et, à cette même date, la création d'une « instance de recours pour les habitants comme les élus », sur le sujet de l’équité territoriale.




Grande consultation sur les discriminations à l’emploi


Et dans les semaines à venir, le calendrier a également été précisé ce matin. Tous les deux mois, un point d’étape » sera fait avec le Conseil National des Villes, organe consultatif et composé de personnalités issues de la société civile. « Vingt projets seront annoncés dans les prochains jours », a annoncé Emmanuel Macron. Enfin, concernant, la lutte contre les discriminations à l’emploi, il y aura une grande consultation à l’automne avec la multiplication des « testings » dans les 120 plus grandes entreprises en France.


Chloé Juhel

Chloe Juhel

Chloe Juhel