Un nouveau groupe de Marocains bloqués en France a été rapatrié

 Un nouveau groupe de Marocains bloqués en France a été rapatrié

La RAM poursuit ses opérations de rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger. Stéphane Frances / ONLY WORLD / AFP.

Un nouveau groupe de Marocains bloqués en France a été rapatrié, lundi 29 juin, à bord d’un vol entre Paris et Marrakech, dans le cadre des opérations de rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger en raison de la pandémie de la Covid-19.

Cette opération assurée par un vol de la Royal Air Maroc (RAM) a concerné au total 155 Marocains bloqués en France. Elle intervient après une série de rapatriements opérés la semaine dernière, en faveur des citoyens détenteurs de visas de court séjour en situation de vulnérabilité, notamment des personnes malades, âgées ou ayant subi des opérations chirurgicales.

Organisée par les Consulats généraux du Maroc à Villemomble, Colombes, Orly, Pontoise et à Paris en collaboration avec les autorités françaises, cette opération s’est déroulée dans le respect des mesures de précaution et du protocole sanitaire en vigueur.

La première phase de l’opération de rapatriement des Marocains bloqués en France a commencé le 22 juin avec des centaines de personnes depuis plusieurs villes de l’Hexagone notamment Paris, Marseille, Lyon et Bordeaux. Quelque 30 vols ont été programmés entre les 21 et 27 juin pour le rapatriement de 4 644 Marocains bloqués dans 17 pays, dans le contexte de la pandémie du Covid-19. Ces vols concernaient la Turquie, la Serbie, la Mauritanie, la Tunisie, la Hongrie, l’Autriche, les Émirats arabes unis, la France, le Portugal, la Suisse, la Pologne, les Pays-Bas, le Sénégal, la Belgique, l’Italie et le Royaume-Uni.  Depuis le 28 juin, l’opération s’est poursuivie en Allemagne, en Égypte, dans les pays du Golfe et en Turquie, avec le rapatriement de 7 800 ressortissants marocains.

Mohamed El Hamraoui