Algérie. Sellal serait reconduit

Le statu quo a encore de beau jour devant lui. A deux ans de la mère des élections, la présidentielle de 2019, le président Bouteflika a préféré maintenir les choses en l’état. Pas de grands chamboulements à l’Assemblée nationale et, fort probablement, pas de changement à la tête de l’Exécutif.  ...
LIRE SUITE

Algérie/France. Bouteflika félicite Macron

Emmanuel Macron  lors d'une conférence de presse à l'issue de sa réunion avec le ministre algérien des Affaires étrangères Ramtane Lamamra (G), à Alger, le 13 février 2017  BECHIR RAMZY / ANADOLU AGENCY /AFP

Au lendemain du 2ème tour de l’élection présidentielle française, le président algérien Abdelaziz Bouteflika a tenu à féliciter Emmanuel Macron pour son élection « bien méritée » à la tête de l’Elysée.   ...
LIRE SUITE

France/Algérie. Le 8 mai algérien

C'est un épisode encore méconnu du grand public. Et pourtant, pour les Algériens, le 8 mai 1945 est lourd de symbole. Il y a 72 ans jour pour jour, le 8 mai 1945, tandis que la France et ses alliés célèbrent leur liberté marquant la fin du nazisme, d’autres en étaient privés. Les massacres de Sétif et leurs scènes de barbarie marquent ainsi les prémices de la guerre d’Algérie, qui d&eacu...
LIRE SUITE

Algérie. Législatives : les partis du pouvoir en tête, le statu quo maintenu

Le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, a voté pour les législatives à Alger, le 4 mai 2017. BILLAL BENSALEM / NURPHOTO / AFP

Au sortir d’une élection législative terne et sans relief, le gouvernement peut bien se targuer d’avoir réussi à réaliser l’essentiel à ses yeux : avoir permis  aux partis-maison, le FLN et le RND, de garder  la majorité parlementaire avec, à deux, près de 261 députés sur les 460 qui constitueront le prochain Parlement.   ...
LIRE SUITE

Le Courrier de l'Atlas Afrique. Concours ACF: 7 millions de dollars pour les énergies renouvelables

  • Par APO
  • le jeudi 4 mai 2017
http://www.access-power.com/access-infra-africa

Les entrepreneurs du continent ont jusqu'au 12 mai pour participer au concours ACF avec à la clé, 7 millions de dollars destinés à financer des projets dans le domaine des énergies renouvelables en Afrique. ...
LIRE SUITE

France. Élections législatives algériennes : "Si on ne vote pas, on n’existe pas et on laisse les autres faire de nous ce qu’ils veulent", Chafia Mentalecheta, députée algérienne

Chafia Mentalecheta, députée à l'Assemblée populaire nationale. MEHDI FEDOUACH / AFP

Les élections législatives algériennes ont démarré ce jeudi 4 mai. Plus de 23 millions d’électeurs sont appelés aux urnes pour élire leurs députés. Cette année, un nombre impressionnant de candidats : 11 334 indépendants ou encartés et 63 partis politiques. Un record depuis l’avènement du pluralisme, en 1989, qui avait mis alors un terme à l’ère de l’&...
LIRE SUITE

Algérie. Les législatives à l’épreuve du grain de sable numérique

DZjoker Chemseddine Lamrani. Capture d'écran / Youtube.

Avec des moyens dérisoires, deux jeunes internautes ont sérieusement mis en difficulté la propagande officielle qui, à coup de milliards de dinars, s’escrimait depuis une quinzaine de jours, sans succès, à convaincre les Algériens de se rendre massivement aux urnes.   ...
LIRE SUITE

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. Grève des mots au Bac

    C'était comme à l'usine et les candidats se succédaient à la chaîne. Mon tour allait arriver malheureusement plus vite que prévu parce que deux garçons de mon âge qui me devançai...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito

Advertisement