Festival d’Angoulême : Prix du meilleur film pour “Shéhérazade” et meilleur scénario pour Meryem Benm’Barek

 Festival d’Angoulême : Prix du meilleur film pour “Shéhérazade” et meilleur scénario pour Meryem Benm’Barek

Parmi les primés figure “Sofia”


Le film « Shéhérazade » de Jean-Bernard Marlin a reçu dimanche soir trois prix, lors de la cérémonie de clôture du festival du film francophone d'Angoulême, dont celui du meilleur film. La Marocaine Meryem Benm’Barek décroche le prix du meilleur premier film.


La présidente du jury, l'actrice Karin Viard, a remis le Valois TV5 Monde de diamant au réalisateur Jean-Bernard Marlin devant une salle comble au théâtre d'Angoulême. Devant plus de 700 personnes, les actrices Elsa Lunghini et Camélia Jordana ont également remis au réalisateur deux autres prix pour « Shéhérazade » : le Valois Magelis des étudiants francophones et le Valois Sacem de la musique de film.


Ce long-métrage, qui sort le 5 septembre dans les salles, raconte l'histoire de Zachary (Dylan Robert), un jeune délinquant qui traîne dans les quartiers populaires de Marseille où il tombe amoureux de Shéhérazade, une prostituée de son âge.


Les acteurs ne sont pas des professionnels. Huit mois de castings dans les foyers ou à la sortie des prisons marseillaises ont permis au réalisateur de trouver notamment Dylan Robert, un jeune repris de justice.


Parmi les autres primés du festival figure la Marocaine Meryem Benm’Barek qui reçoit le Valois du scénario pour son premier long métrage « Sofia ». Ce film, racontant l'histoire d'une jeune femme qui se retrouve dans l'illégalité, puisqu’enceinte en dehors du mariage à Casablanca, avait déjà reçu en mai le prix du scénario au festival de Cannes.


En tout, dix films français, belge, québécois, suisse et marocain étaient en compétition pour ce festival, qui a vu émerger ou récompenser par le passé de futurs succès populaires comme « Les intouchables », « Les Garçons et Guillaume, à Table ! » ou l'an dernier, « Petit paysan ».


Rached Cherif

Rached Cherif