Exposition : L’histoire de l’islam et des musulmans de France de 720 à 2021

 Exposition : L’histoire de l’islam et des musulmans de France de 720 à 2021

Déconstruire les préjugés sur l’islam avec des faits historiques. C’est le but de l’exposition qui ouvre ses portes demain à Epinay-sur-Seine.

 

“L’histoire de l’islam et des musulmans de France de 720 à 2021”, c’est l’intitulé de cette exposition qui débute demain, ce jeudi 11 novembre et qui va durer 10 jours, jusqu’au 21 novembre.

Cela se passe à Epinay-sur-Seine, en Seine-Saint-Denis, à l’Espace Mendès France. Il s’agit d’une exposition itinérante, qui s’apprête à circuler ensuite à travers la France.

Projet pédagogique conjoint

Tout a débuté à la fin de l’année 2014. Un projet jeunesse et culture axé autour de l’histoire de l’islam et des musulmans de France de 720 à 2021 est lancé par Jamel El Hamri, docteur en histoire de l’islam contemporain à l’Université de Strasbourg. Quelques années plus tard, le projet pédagogique se poursuit.

En octobre 2020, ce sont dix jeunes d’Épinay-sur-Seine qui sont sélectionnés et accompagnés pour construire cette exposition consacrée à une histoire de plus de 13 siècles. A la manœuvre, plusieurs structures ont travaillé conjointement : l’association SEVE (Savoir et Education au Vivre-Ensemble) aux côtés de l’association IMS (Intégration Musulmane Spinasienne), la mairie d’Épinay-sur-Seine et la Fondation Islam de France.

Démarche positive

Cette exposition consacre une approche historique de la relation entre la France et l’islam. « Pour déconstruire les idées reçues sur l’islam et les musulmans de France, il faudrait toute une vie », ironise Jamel El Hamri. « Les faits historiques sont utiles pour tordre le cou à ces préjugés ».

Cet événement culturel s’inscrit dans l’actualité d’une campagne électorale qui s’accélère et qui n’épargne pas la communauté musulmane. « Notre démarche est positive, elle ne répond pas au contexte », précise l’universitaire, « nous ne faisons pas les choses contre, mais pour ».

 

>> Lire aussi : Montpellier : L’artiste Slimane Kouidri crée un minaret dans une mosquée

 

Chloé Juhel