Quelle tête de liste pour le FN aux européennes ?

 Quelle tête de liste pour le FN aux européennes ?


Marine Le Pen passe son tour pour le scrutin de 2019. C’est Nicolas Bay, le vice-président du Front national, qui l’a annoncé. Très probable conséquence directe de l’enquête qui vise 17 élus frontistes au Parlement européen au sujet de leurs assistants parlementaires.


On ne sait à ce jour pas qui conduira la liste nationale du FN aux prochaines élections européennes. Mais on sait d’ores-et-déjà que Marine Le Pen s’écarte, elle n’ira pas. Le vice-président l’a annoncé sur France Info vendredi dernier. Selon Nicolas Bay, la présidente du parti frontiste « a dit elle-même qu'elle ne le souhaitait pas parce que maintenant elle est élue à l'Assemblée nationale où elle mène en première ligne le combat pour la défense des Français dans cet hémicycle-là ».



Enquête ouverte depuis 2015



Il faut rappeler que depuis la fin du mois de juin dernier, Marine Le Pen est mise en examen pour « abus de confiance » et « complicité d'abus de confiance ». L’enquête a été ouverte en 2015, elle porte sur une quarantaine d'assistants parlementaires de députés européens du Front national. Dix-sept élus au Parlement européen sont visés, dont Marine Le Pen donc.



24 sièges en 2014



Les dernières élections européennes remontent à 2014. Le Front national était arrivé pour la première fois en tête à une élection française, il avait décroché 24 des 74 sièges, devant l'UMP qui en avait obtenu 20, contre 13 pour le Parti socialiste. 


Chloé Juhel



 

Chloe Juhel

Chloe Juhel