Réflexion sur le voile au théâtre

 Réflexion sur le voile au théâtre

« Ce qui nous regarde » une pièce théâtrale de Myriam Marzouki. Jusqu’au 9 février 2017


Dernières représentations de la pièce « Ce qui nous regarde » de Myriam Marzouki, jusqu’au 9 février à L'Echangeur à Bagnolet. Un spectacle qui questionne « les regards que nous portons sur le voile ».


S’emparer d’un sujet d’actualité pour l’interroger, le retourner dans tous les sens et embarquer au passage le spectateur, c’est le propre du travail artistique et c’est ce qu’effectue la metteure en scène Myriam Marzouki avec sa pièce « Ce qui nous regarde ». Celle qui se définit comme « féministe athée » a décidé de s’interroger et d’interroger par là-même le spectateur : « que voyons-nous et qui voyons-nous lorsque nous voyons une femme qui se couvre les cheveux ? ».


Théâtre documentaire et subjectif 


« Ce qui nous regarde » est un « théâtre documentaire et subjectif », selon les termes de l’artiste, basés sur des photos de famille, des vidéos, des expériences vécues, de la musique, de la danse et bien sûr des textes. Précisément des extraits de textes de Alain Badiou, Patrick Boucheron, Virginie Despentes, Sébastien Lepotvin, Myriam Marzouki, Pier Paolo Pasolini ou encore Mathieu Riboulet.


Libre interprétation


Sur la scène, trois comédiens et un musicien. Une mise en scène plutôt épurée pour laisser place à l’imaginaire et surtout refuser d’apporter des réponses à des têtes déjà trop remplies de préjugés. Myriam Marzouki « cherche à créer un spectacle dont le sens sera ouvert, vers la libre interprétation, multiple et contradictoire ».


Chloé Juhel

 

Chloe Juhel

Chloe Juhel