Maroc. Covid-19 : Hausse substantielle du taux de contamination

 Maroc. Covid-19 : Hausse substantielle du taux de contamination

Covid-19 au Maroc : 25.537 contaminés, depuis le premier cas, signalé le 2 mars 2020. FADEL SENNA / AFP

Le ministère de la Santé a signalé 522 nouveaux cas d’infection au Covid-19 durant les dernières 24 heures, jusqu’au dimanche 2 août à 18h. Bilan : 25.537 contaminés, depuis le premier cas, signalé le 2 mars 2020.

 

Répartition régionale

Selon la même source, ces 522 cas ont été recensés dans les régions suivantes :

Tétouan-Al Hoceima (183), Fès-Meknès (146), Rabat-Salé-Kénitra (34), Casablanca-Settat (79), Marrakech-Safi (9), l’Oriental (9), Souss-Massa (4), Laâyoune-Sakia El Hamra (2), Dakhla-Oued Ed-Dahab (2), Béni Mellal-Khénifra (27) et Drâa-Tafilalet (27), détaille le ministère.

Par ailleurs, quinze (15) nouveaux décès sont à déplorer durant ces dernières 24 heures. 5 à Casablanca, 5 à Tanger, 2 à Fès, 2 à Marrakech et 1 à Rabat. Le nombre total des décès s’élève à 382 depuis le début de l’épidémie.

Le nombre de cas exclus après des résultats négatifs d’analyses effectuées au laboratoire s’affiche à 1.269.657 depuis le début de la pandémie.

De même, le nombre de cas actifs s’élève à 6720. Ils se répartissent comme suit sur le territoire national:

Tanger-Tétouan Al Hoceima (2151), Fès Meknès (1657), Casablanca-Settat (1541), Marrakech-Safi (554), Rabat-Salé Kénitra (420), Beni Mellal-Khenifra (108), Drâa-Tafilalet (107), l’Oriental (89), Dakhla-Oued Ed-Dahab (50), Souss-Massa (34), Laâyoune-Sakia El Hamra (8), Guelmim-Oued Noun (1).

Parmi ces cas actifs, 79 sont dans un état grave ou critique dont 11 intubés : 25 à Casablanca-Settat (7 intubés), 16 à Tanger-Tétouan-Al Hoceima (2 intubés), 20 à Marrakech-Safi, 10 à Fès-Meknès, 6 à Rabat-Salé-Kénitra (2 intubés) et 2 à Souss-Massa.

Une stratégie de renforcement des capacités locales

D’autre part, des experts de la Société marocaine de médecine d’urgence (SMMU) et de la Société marocaine d’anesthésie d’analgésie et de réanimation (SMAAR), ont émis des recommandations pour faire face à une nouvelle vague du Covid-19.

Il s’agit de préserver exclusivement l’accès aux capacités de prise en charge des urgences vitales, des cas graves et/ou complexes au SAMU-Centre 141.

Pour eux, il faut privilégier les autres circuits existants, aux autres cas. En fonction des ressources locales (numéros verts autres que le “141”, protection civile, SAMU privé, médecine de ville)”.

Ces experts ont aussi plaidé pour la mise en œuvre d’une stratégie de renforcement des capacités locales et d’entraide régionale. En ouvrant, entre autres, des salles de crises et, si besoin, des salles de débordement supplémentaires.

Il s’agit aussi d’orienter les appels Covid-19 jugés graves vers le SAMU-Centre 141 régional. Les experts recommandent de renforcer les ressources humaines. Et ce, à travers la mobilisation des étudiants, des médecins généralistes de ville et des médecins retraités.

>> Lire aussi : Covid-19. Hausse effarante des cas confirmés au Maroc

 

Mohamed El Hamraoui