Des drones pour veiller au couvre-feu

 Des drones pour veiller au couvre-feu

Equipement de drone avec caméra thermique qui sera utilisé par les agents de la Sûreté Nationale marocaine


Les autorités territoriales et la Sûreté Nationale en collaboration avec le groupement des ingénieurs géomètres topographes "Beti", vient de mettre en place, à Témara, des drones pour veiller au respect de l'état d’urgence sanitaire. Une véritable petite révolution technologique pour le pays.


Quand la technologie se met au service du confinement cela donne ceci ! L’initiative vient des autorités locales de la commune de Témara, dans la région de Rabat, qui ont sollicité le groupement Beti pour apporter leur aide dans la détection des rassemblements et groupements de personnes par le biais de drones déployés dans la ville. Une action qui vise, bien évidemment, à s’assurer du bon respect des mesures de confinement, notamment l’interdiction des déplacements nocturnes tout au long du mois sacré du Ramadan.


Ni une, ni deux, Beti, le petit groupement de quatre entreprises d’ingénieurs géomètres topographes dénommé Beti, a répondu à la demande et depuis ce début de semaine, les drones sont actifs dans la région.


Equipés de caméras visuelles à haute précision, ces drones permettent non seulement de déceler rapidement les mouvements des personnes, de les voir de près et même de les dissuader de rester dehors. Ils peuvent s’élever à une hauteur de 500 mètres, dans un rayon d’un kilomètre et sur une durée de 30 minutes



Les coordonnées géographiques sont ensuite directement transférées aux autorités territoriales et à la sûreté nationale via les applications de localisation, qui peuvent à ce moment se déplacer directement à la zone du rassemblement.


Dans un second temps, les drones seront équipés de caméras thermiques très précises qui permettront de détecter la température corporelle, et donc les personnes et ce, même dans le noir le plus complet.


Autant dire, qu’avec cette technologie supplémentaire, les habitants de Temara n’ont qu’à bien se tenir !


 

Ahlam Jebbar

Ahlam Jebbar