Orly et Kery James aident les réfugiés syriens

 Orly et Kery James aident les réfugiés syriens

Kery James rappeur français d’origine haïtienne. FRED TANNEAU / AFP


Vendredi soir (19 octobre), l’association Passerelle Orly Sud, soutenue par Kery James, organisait une soirée au profit de la scolarisation de réfugiés syriens.


Passerelle


Depuis trois ans, dans une zone située entre Athis-Mons et Orly, ce sont un peu plus de 300 réfugiés syriens qui squattent dans des conditions difficiles. Parmi ces réfugiés se trouvent 150 enfants. La population locale, dont l’association Passerelle Orly-Sud, aide régulièrement ces réfugiés.


Vendredi dernier, Passerelle Orly-Sud organisait toute une soirée autour d’un spectacle de Kery James, au profit d’un projet de scolarisation pour les enfants syriens, au centre culturel Aragon Triolet (Orly).


Enfant de la ville


« Le but de l’association est la solidarité mais aussi la valorisation des jeunes de nos quartiers » souligne le président de l’association Passerelle Orly-Sud. Pour récolter des fonds, il a justement fait appel à un enfant de la ville, qu’il a connu dès tout petit, l’artiste Kery James. « A chaque fois qu'on l'a sollicité il a répondu présent. Non seulement il a répondu présent mais il a réussi à mobiliser avec lui d'autres artistes » ajoute le président de l’association.


Lectures


Intervenir en soutien de la scolarisation des enfants réfugiés syriens va totalement dans le sens de ce  que Kery James fait depuis dix ans, selon son agent Lisa Lebahar : « Il y a dix ans, naissait l'association Apprendre Comprendre Entreprendre et Servir (ACES). Fournitures scolaires, ateliers pour les enfants. Mais aussi des bourses d'études supérieures pour les enfants en difficultés pour financer leurs études ».


Après la projection d’un documentaire sur l’action de l’association ACES, Kery James et ses invités ont entamé une lecture sur le thème « faut-il désarmer la police ? ».


Ecrit par Kery James et Omar Slaouti, professeur de physique-chimie dans un lycée d’Argenteuil et membre du collectif « Vérité et Justice pour Ali Ziri », le sujet est traité comme dans une plaidoirie.


Toutes les recettes de la soirée, non seulement du spectacle mais également des différents stands déployés dans le centre culturel, seront reversés aux réfugiés.


 

Charly Celinain

Charly Celinain