Une formation pour accompagner les jeunes migrants

 Une formation pour accompagner les jeunes migrants

SERGE ATTAL / ONLY FRANCE / AFP


L’Afev propose aux étudiants d’accompagner bénévolement, 2h par semaine, un enfant dans sa scolarité. Ce soir, à l’université de Clermont-Ferrand, une formation leur est proposée pour mieux accompagner les jeunes nouvellement arrivés en France.


L’Association de la Fondation Étudiante pour la Ville a pour objectif de mobiliser des étudiants dans des actions de solidarité. Elle mobilise chaque année un grand nombre d’étudiants qui s’engagent à accompagner des enfants de primaire, collège ou lycée professionnel dans leur scolarité.


Ce soir, à la fac de Gergovia, à Clermont-Ferrand, une formation est organisée pour apprendre à mieux accompagner les jeunes migrants ou issus de la communauté des gens du voyage.


Réponses concrètes


« Comment accompagner au mieux un jeune nouvellement arrivé en France ? », c’est l’intitulé précis de la formation qui a lieu ce soir au sein de l’UFR Lettres, Langues et Sciences Humaines.


« Certains de ces jeunes arrivent sans connaître le français, d’autres sans avoir même été scolarisés dans leur pays d’origine. Il est donc très difficile de savoir par où commencer », peut-on lire sur le site internet de l’Afev.


La formation a pour objectif d’apporter des réponses très concrètes et de permettre de nouer des liens avec des professionnels intervenant quotidiennement auprès de ces jeunes. Elle sera justement menée par Sylvie Courally, qui officie au sein du Centre académique pour la scolarisation des élèves nouvellement arrivés et des enfants du voyage.


Créer un lien


Créée en 1991 par trois étudiants, l’Afev (Association de la fondation étudiante pour la ville) est née de l’envie de lutter contre les inégalités dans les quartiers populaires, et de créer un lien entre deux jeunesses qui ne se rencontraient pas ou peu : les enfants et jeunes en difficulté scolaire ou sociale et les étudiants.


Chloé Juhel

Chloe Juhel

Chloe Juhel